Publié dans Société

Vaccin AstraZeneca - Début de l’administration de la deuxième dose !

Publié le dimanche, 15 août 2021


Si l’administration de la première dose du vaccin Covishield a pris fin le 17 juin dernier, les autorités sanitaires malagasy procèdent actuellement à la distribution de la deuxième dose. Plus précisément, à partir de demain, et cette fois-ci avec son homologue l’AstraZeneca. La Direction du programme de vaccination élargie (DPEV) auprès du ministère de la Santé publique entame l’injection des 200 000 doses aux 197 001 personnes ayant reçu la première dose. Outre le grand public dont les personnes ayant déjà reçu leurs premières doses, ces vaccins AstraZeneca vont en priorité aux personnels de santé et les personnes vulnérables. « Ce sont notamment les bénéficiaires de la première dose durant la première semaine de la campagne vaccinale, c'est-à-dire entre le 10 au 17 mai dernier, qui seront les premiers bénéficiaires. Particulièrement pour la Région d’Analamanga, seul le site de vaccination mis en place au Centre hospitalier universitaire Joseph  Ravoahangy Andrianavalona  (CHU-JRA) reste opérationnel. A Antsirabe I, six CSB II, le Centre thermal ainsi que le Service médical inter-entreprises d'Antsirabe (SMIA) vont être aussi accessibles », a expliqué le directeur de la DPEV, docteur Rivomalala Rakotonavalona. Et de poursuivre que le déploiement des doses destinées aux régions va également commencer ce jour. 
Notons que l’AstraZeneca est l’homologue du vaccin Covishield, produit par le "Serum Institute of India" (SII), administré lors de la première dose. Les deux vaccins sont donc considérés comme équivalents puisqu’ils sont produits selon la même formulation. Il suffit de les transporter et de les stocker à des températures comprises entre 2 et 8° C.
Les 200 000 doses de vaccins AstraZeneca, offertes par le gouvernement français, ont été réceptionnées hier par le ministre de la Santé publique ainsi que celui des Affaires étrangères et en présence du représentant du système des Nations Unies à l’aéroport international d’Ivato.  Il s’agit de la troisième livraison de vaccins contre la Covid-19 après le Covishield pour Madagascar, dans le cadre de l'initiative Covax.
Par ailleurs, l’inscription à l’administration du vaccin Johnson&Johnson continue via  le site web https://vaksiny.gov.mg/#/signin?from=/ et au niveau des CSB II d’Antananarivo et ses périphéries.  Quant au centre de vaccination à l’hôpital Befelatanana, les missionnaires, les étudiants les Forces de l’ordre, les travailleurs sociaux, les personnels de santé et les personnels vulnérables plus de 55 ans sont prioritaires.

K.R.

Fil infos

  • Décentralisation - Beaucoup de Communes en infraction
  • Travailleurs migrants - Régulation stricte des sorties du territoire
  • Fihariana - Intervention d’experts en génétique pour la filière laitière
  • Président Rajoelina à Ihosy - « Un homme politique pense aux élections, un homme d’Etat pense aux futures générations »
  • Blocage des routes à Taolagnaro - Des agents des Forces de l’ordre séquestrés puis relâchés
  • Désinformation - Des outils de vérification à la portée de tous
  • La « Vérité » de la semaine
  • Réhabilitation de la RN13 - Feu vert de l’Union européenne !
  • Blocage des routes - QMM passe en mode service minimum
  • Prix du carburant à la pompe - Les consommateurs s’attendent à un coup de massue
Pub droite 1

Editorial

  • Où en sommes-nous ?
    L’UE regrette ! Le RSF enfonce ! Le CSI déplore ! Certaine presse étrangère et certains activistes des réseaux sociaux accusent !Au fait, où en sommes-nous dans la bataille contre les grands maux qui minent et bloquent le réel démarrage vers l’essor et le développement du pays ? En est-on resté au stade des grands mots dans la lutte sans merci contre les grands maux à savoir la corruption, l’impunité, le non-respect de l’Etat de droit, de la liberté d’expression, de la démocratie ? Le tableau ne luit pas assez comme nous l’entendions. Les différents rapports d’Institution et d’organisme étranger ainsi que des Institutions en charge de la lutte contre toute forme de malversation et certaine Société civile du pays ne vont pas dans le sens de notre faveur sinon notre souhait. Ou bien, on se prend pour le mal aimé des autres et en revanche on dénonce ! Ou…

A bout portant

AutoDiff