Publié dans Société

Plongeon d’un véhicule dans l’eau à Ambohitrimanjaka - Un mort, un autre rescapé

Publié le vendredi, 10 septembre 2021


Scène à la fois spectaculaire et émouvante vers midi, juste à une intersection de voies à Ambohitrimanjaka. Une fourgonnette Renault Express y a fait une sortie de route avant de terminer sa course folle par un plongeon dans une rivière qui passe en contrebas de la chaussée. Ils étaient deux à bord du véhicule. Le chauffeur, un homme d’une quarantaine d’années, a péri dans ce drame. « Il aurait succombé sur le coup de deux manières. D’abord, par la violence du choc mais surtout aussi par le fait qu’il est piégé dans son poste de conduite où le malheureux demeurait assez longtemps jusqu’à ce que les sauveteurs n’arrivent pour tenter de l’en dégager. Malheureusement, la victime, qui s’est noyée, a déjà rendu l’âme lorsqu’ils ont finalement réussi à l’extirper des décombres », explique un témoin oculaire. En revanche, l’autre homme, qui est le convoyeur a été tiré d’affaire quoiqu’il fut sérieusement blessé, et malgré aussi le risque élevé de se noyer en même temps que le chauffeur. Evacué d’urgence dans un hôpital de la ville, il demeure encore sous soins, selon une source.
Mais qu’est-ce qui a pu bien se passer pour que les choses se soient terminées ainsi ? Le témoignage  d’une riveraine a été explicite sur ce point : « La fourgonnette a surgi en trombe à cet endroit quand soudain elle a dévié de sa trajectoire pour se ruer et enjamber le talus constituant une digue, et finalement faire ce plongeon spectaculaire plusieurs mètres en contrebas, et dans l’eau de cette rivière, les quatre roues en l’air »,  affirme notre interlocutrice. Le fait que le véhicule fou a pu enjamber le talus comme si de rien n’était, prouve sa vitesse élevée. Mais de là à tenter de comprendre la raison de cette sortie de route, personne ne le sait encore. Sans doute, le passager rescapé saura fournir une explication, sans oublier aussi l’enquête de la Gendarmerie.
La fourgonnette venait de la Capitale. Elle allait devoir faire une livraison de pains baguettes dans la localité d’Ambohitrimanjaka lorsque le destin en a décidé autrement. Dire que la semaine dernière, un jeune Indopakistanais a également trouvé la mort lorsque la Chevrolet dans laquelle il a voyagé a fait un plongeon similaire. L’enquête suit son cours.
Franck R.

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff