Publié dans Société

Accident mortel d’un policier - La victime inhumée

Publié le jeudi, 16 septembre 2021


Souvenons-nous qu’un agent de la circulation de 30 ans a trouvé la mort de façon tragique mardi dernier à un carrefour d’Ampasampito. Une voiture break de marque Opel Sintra, conduite par une femme de 40 ans, a foncé tout droit sur la guérite dans laquelle le policier se tenait. Le choc fut particulièrement violent que la guérite fut projetée au moins un mètre plus loin, l’agent des Forces de sécurité avec. Le malheureux fut grièvement blessé et a finalement succombé des suites de ses blessures à l’HOMI de Soavinandriana. Hier, les choses se sont précipitées. L’enterrement de la victime, sauf un imprévu, aurait dû s’effectuer normalement dans son caveau familial à Faratsiho, selon une source policière. Mais avant cela, il y eut une cérémonie militaire à titre posthume pour un adieu ultime et les honneurs attribués à ce policier mort en plein exercice de sa fonction, au commissariat central, hier.
Pendant cela, la conductrice en cause se trouverait encore sur les lieux, en vue de la poursuite de l’enquête, selon toujours cette source. Interrogée sur le sort qui attendra la dame dans cette affaire, la Police s’est contentée seulement d’affirmer que seule l’enquête en cours permettra de savoir la prochaine procédure à suivre.
Notons que la victime fut un sortant de l’école nationale des inspecteurs et des agents de police à Antsirabe. Laissant derrière lui une veuve éplorée ainsi qu’un orphelin d’à peine 7 mois, il a travaillé au sein d’une compagnie urbaine de la circulation, service au sein duquel il fut donc dernièrement fauché par la mort dans des circonstances particulièrement dramatiques.
F.R.

Fil infos

  • Décentralisation - Beaucoup de Communes en infraction
  • Travailleurs migrants - Régulation stricte des sorties du territoire
  • Fihariana - Intervention d’experts en génétique pour la filière laitière
  • Président Rajoelina à Ihosy - « Un homme politique pense aux élections, un homme d’Etat pense aux futures générations »
  • Blocage des routes à Taolagnaro - Des agents des Forces de l’ordre séquestrés puis relâchés
  • Désinformation - Des outils de vérification à la portée de tous
  • La « Vérité » de la semaine
  • Réhabilitation de la RN13 - Feu vert de l’Union européenne !
  • Blocage des routes - QMM passe en mode service minimum
  • Prix du carburant à la pompe - Les consommateurs s’attendent à un coup de massue

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Où en sommes-nous ?
    L’UE regrette ! Le RSF enfonce ! Le CSI déplore ! Certaine presse étrangère et certains activistes des réseaux sociaux accusent !Au fait, où en sommes-nous dans la bataille contre les grands maux qui minent et bloquent le réel démarrage vers l’essor et le développement du pays ? En est-on resté au stade des grands mots dans la lutte sans merci contre les grands maux à savoir la corruption, l’impunité, le non-respect de l’Etat de droit, de la liberté d’expression, de la démocratie ? Le tableau ne luit pas assez comme nous l’entendions. Les différents rapports d’Institution et d’organisme étranger ainsi que des Institutions en charge de la lutte contre toute forme de malversation et certaine Société civile du pays ne vont pas dans le sens de notre faveur sinon notre souhait. Ou bien, on se prend pour le mal aimé des autres et en revanche on dénonce ! Ou…

A bout portant

AutoDiff