Publié dans Société

Programme ITEC - Déjà 854 professionnels malagasy formés en Inde

Publié le vendredi, 24 septembre 2021


L’Ambassade de l’Inde à Madagascar a célébré, avant-hier, la 57ème journée de la Coopération technique et économique indienne, un programme de formation dédié au renforcement de capacité des professionnels dans leur domaine respectif, issus de 161 pays partenaires de l’Inde. « ITEC est le programme phare du Gouvernement indien, institué depuis le 15 septembre 1964. Il vise à partager les expériences en matière de développement de l'Inde avec d’autres pays en développement, et cela sur la base d’un partenariat et d’une coopération pour un bénéfice mutuel. Son domaine d'intervention principale est le renforcement des capacités visant le développement des compétences et le professionnalisme des stagiaires dans leurs domaines d'activité respectifs. Aujourd'hui, le programme ITEC prétend fièrement avoir touché plus de 200 000 bénéficiaires », se réjouit Abhay Kumar, Ambassadeur de l’Inde à Madagascar, durant la célébration. Il faut savoir que la Grande île a pu bénéficier de ce programme depuis l’année 2007. Selon les chiffres fournis par l’Ambassade, 854 professionnels malagasy ont déjà bénéficié d’une formation en Inde dans le cadre du programme ITEC.
« Ces professionnels et ces personnes se sont vu offrir des cours de formation uniques, à la fois civils et militaires, dans différents centres d’excellence en Inde. Ces cours leur confèrent non seulement des compétences professionnelles, mais les préparent également à un monde de plus en plus globalisé. De plus, l'intégralité des dépenses de formation dans le cadre de l'ITEC pour les pays de la catégorie I, tel que le nôtre, sont prises en charge par le Gouvernement indien », détaille Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, ministre de la Communication et de la Culture, invitée d’honneur lors de l’événement. « J'ai apprécié mon séjour en Inde. Je suis reconnaissant envers les enseignants qui ont assuré la formation. J’aime tellement ce pays, en particulier Karol Bagh, un quartier mixte résidentiel et commercial du District central de Delhi. C'est mon endroit préféré. La jeunesse indienne a une fierté nationale et un sens inouï du patriotisme. Des attitudes que j'ai également adoptées lors de ma visite en Inde en tant que stagiaire ITEC », témoigne Tahiry Ratsimandao, secrétaire général du ministère malagasy des Affaires étrangères, mais surtout ancien élève de l’ITEC.
Marquée par la présentation de tenues traditionnelles, des projections de films et documentaires ainsi que divers témoignages, cette journée de célébration a surtout été une occasion de mettre en valeur tous les apports de ce programme de formation. 
Rova Randria

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff