Publié dans Société

Braquage à la BNI - Un milliard d’ariary dérobé !

Publié le mardi, 12 octobre 2021


925 000 000 d’ariary. La BNI Andohan’Ilakaka située dans la Région d’Ihorombe a été dévalisée dans la soirée du lundi dernier. Vers 18h 30, trois individus - à savoir deux hommes et une femme - se sont rendus dans cette agence en tant qu’envoyés spéciaux de la BNI centrale située à Antananarivo. « Ils se sont présentés au directeur de l’agence comme étant des techniciens en charge de la réparation de leur groupe électrogène. 15 minutes après leur entrevue, le premier responsable de la banque les a hébergés dans un hôtel et est aussitôt retourné à son bureau. Or, aux alentours de 21h 30, grande fut sa surprise en voyant les mêmes individus revenir. Dans la panique, le directeur  a appelé des agents de sécurité civils. Or, ces renforts ont été rapidement maîtrisés par les personnes mal intentionnées avec les pieds attachés et la bouche bâillonnée. Le trio de braqueurs a également appelé le directeur adjoint et lui a réservé le même sort. Pire, les malfaiteurs ont braqué un fusil sur sa tête afin qu’ils puissent obtenir le code secret du coffre-fort », a raconté une source policière. Et d’ajouter que de l’argent liquide d’un montant total de 925 000 000 d’ariary, emballé dans 4 sacs de riz, a été dérobé à cette occasion. Une fois leur funeste mission achevée avec succès, ils ont emprunté la route vers Tuléar à bord d’une voiture tout-terrain appartenant à la banque.
Aussitôt qu’il ait retrouvé l’esprit, le directeur de la banque en question a alerté les éléments de la Police d’Ihosy. Ces derniers se sont vite dépêchés sur place et ont procédé aux investigations. La Force d’intervention de la police (FIP) de Tuléar n’a pas tardé à appréhender les trois individus ainsi qu’à saisir de cette grosse somme d’argent.
Rappelons que dans la nuit du 6 septembre dernier, la première agence de microfinance à Marovoay a été également cambriolée. Et ce sont des personnels de la banque qui ont orchestré le vol. Deux coffres contenant 201 millions d’ariary ont été dépouillés. Les images vidéo fournies par une caméra de surveillance, installée dans les locaux du bureau, ont incriminé l’agent de sécurité. Outre cet individu, quatre autres personnes ont été arrêtées dont un autre employé de la microfinance. Malheureusement, même si les coffres ont été finalement retrouvés quelques jours après, ils ont été complètement vides. Tout l’argent contenu dedans s’est envolé.
K.R.

Fil infos

  • Agression meurtrière - Le tueur cache le corps sous des cosses de riz
  • Liaison aérienne Afrique du Sud - Madagascar - Airlink s'impatiente
  • Grève au MAE - Les syndicats désavouent les propos du ministre
  • Hausse des prix du carburant - âpres négociations Etat–Compagnies pétrolières
  • Association de malfaiteurs - Ninie Donia et ses co-accusés condamnés
  • Les actus en bref
  • Disparition de 36 kg d’or et 64.000 litres de gasoil - Des "magiciens" à Madagascar !
  • Lutte antiacridienne - Un pesticide controversé utilisé à Madagascar
  • Face-à-face entre les députés et le Gouvernement - La JIRAMA sous le feu des critiques !
  • Ministère des Affaires étrangères - Les grévistes veulent changer d’interlocuteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Psychose prématurée !
    Panique avant terme ! Depuis un certain temps, l’ombre d’une éventuelle augmentation des prix à la pompe pèse lourdement. Avant que les autorités compétentes, de concert avec les patrons des Compagnies pétrolières, n’annoncent les nouveaux prix la panique des flambées de prix des carburants envahissent déjà les esprits. Les stations-service sont prises d’assaut. Un réflexe très dangereux dans la mesure où il risque d’épuiser avant terme les réserves et d’un. Il portera atteinte aussi et surtout au calcul de projection à la gestion des stocks. Il faussera certainement l’enjeu. Le directeur général de l’Office malgache des hydrocarbures (OMH) a dû prendre la mesure sévère à savoir interdire le stock de carburant. La hantise de l’inflation empoisonne avant coup ! Jusqu’à hier, jeudi 30 juin, les dirigeants au sommet de l’Etat et les décideurs des compagnies pétrolières n’étaient pas encore parvenus à s’entendre sur les nouveaux prix. Evidemment, il s’agit d’un…

A bout portant

AutoDiff