Publié dans Société

Examen du CEPE - Les résultats dans 10 jours !

Publié le mardi, 21 juin 2022


Les épreuves pour l’obtention du Certificat d'études primaires élémentaires (CEPE) pour les 525.111 candidats se sont déroulées sans incident majeur. D’ailleurs, les Forces de l’ordre ont joué un grand rôle dans la sécurisation des élèves, ainsi que celle des sujets d’examen. Pour la Circonscription scolaire d’Antananarivo ville, 150 agents de la Police nationale ont été mobilisés dans la journée d’hier. La ministre de l'Education nationale, Marie Michelle Sahondrarimalala, a procédé à l'ouverture des sujets au centre d'examen situé au CEG d’Ambohimiandra. Ce centre a accueilli 1.048 candidats dont neuf élèves de la prison centrale d'Antanimora et quatre élèves handicapés de l'école Cinq Fleurs. Face à une éventuelle instabilité et à la propagation de l'épidémie de Covid-19, des mesures ont déjà été prises par les autorités compétentes. Selon la ministre, la correction des feuilles de copie débutera le 24 juin prochain. La publication des résultats est prévue dans 10 jours au plus tard.
Un encouragement
Dans la journée d’hier, beaucoup des parents ont choisi de prendre un jour de congé pour pouvoir accompagner leurs progénitures durant cet examen. Pour Diariniaina, inscrite au CEG de Soavimasoandro, sa mère a été heureuse malgré le rythme que l’on a dû suivre durant les épreuves. « C’est mon premier enfant et je voudrais que cette journée soit unique et mémorable. J’ai préparé ses plats et desserts préférés pour l’occasion. Dans l’après-midi, j’ai décidé de rester devant le centre pour l’attendre et l’amener quelque part afin d’éliminer son stress », soutient la mère de famille.
Dans la Région d'Analamanga, le benjamin lors des épreuves est âgé de 6 ans tandis que l’aîné est de 53 ans. Une exception a été constatée dans la Circonscription scolaire (CISCO) de Vohémar puisque la benjamine est âgée de 4 ans seulement et candidate de l’école communautaire de Masindrano. L’aînée, quant à elle, est âgée de 24 ans et s’est présentée à l’EPP d’Andrafialava.
Anatra R.


Fil infos

  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle
  • Paiement des bourses universitaires - Trente milliards d’ariary d’économies grâce à la digitalisation
  • Moramanga - Le sosie de Jerry Marcoss décapité
  • Fête de l’indépendance - Circulation perturbée à Anosy et Mahamasina

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff