Publié dans Société

Disparition des villageois à Ambilobe - Le directeur général du BNGRC s’explique

Publié le mardi, 02 avril 2024
Le District d’Ambilobe est submergé par l’eau Le District d’Ambilobe est submergé par l’eau

Un trouble à l’ordre public. Des publications sur la disparition inquiétante des villageois dans le village de Beriziky, avant l'entrée à l’usine SIRAMA Ambilobe, Région Diana, ont fait le tour des réseaux sociaux dans la matinée d’hier. Une situation qui a engendré la colère des citoyens. Ils ont pointé du doigt une intervention échouée des autorités locales, plutôt que de l'Etat en général.
Face à cette situation, le directeur général du Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), le Général de division Elack Olivier Andriankaja, a apporté une explication. D'après lui, la population a vécu autant de rumeurs et de désinformations ces derniers temps à cause de l’inondation et le passage du cyclone Gamane. Des actes malveillants qu’il définit comme une déstabilisation de l’ordre public. Selon ses explications, le village de Beriziky est certainement touché par cette inondation. « Tout le village est submergé dans l’eau. Cependant, cette localité se trouve seulement à quelques kilomètres de l’endroit où le Président de la République a effectué une intervention la semaine dernière. Si tel est le cas, le Chef de l’Etat et le BNGRC seraient les premiers à être au courant de ce malheureux événement », s’explique-t-il.
Et lui de poursuivre que sincèrement, le village est déserté par ses habitants, mais ces derniers ont été évacués ailleurs, avant même l’arrivée du cyclone. « D’après nos études, nous avons réalisé que ce village encourt un grand risque d’inondation, vu sa situation géographique. Par conséquent, nos équipes ont effectué une sensibilisation sur place 48 heures avant l’arrivée de ce cyclone. La population a été évacuée ». D’ailleurs, le chef du District d’Ambilobe a avancé qu’il a été surpris par cette nouvelle.
A travers la mise en place du Comité de gestion des risques et des catastrophes, le BNGRC a envoyé les premiers secours à la population d’Ambilobe. Ces dons sont composés de 8 tonnes de riz, 1,6 tonnes de légumineuses, 800 litres d'huile. 1.550 ménages et 6.223 personnes en sont les bénéficiaires. Le District de Sambava et celui de Vohémar ont également reçu leur part en fin de semaine dernière.

Bilan après le passage de Gamane
Au sujet du dernier bilan après le passage du cyclone Gamane et des fortes pluies, 4 Régions ont été touchées, à savoir Analanjirofo, DIANA, Atsinanana et SAVA. 3 personnes sont disparues dont une respectivement à Antsiranana II, Antalaha et Sambava. 19 personnes ont perdu la vie et 4 autres sont blessées.
Au total, 89.465 personnes sont sinistrées, soit 22.189 ménages. Actuellement, 22.615 personnes sont déplacées dans 78 sites d’hébergement communs. 18.834 cases d’habitation sont inondées et 779 autres ont été détruites. Concernant les infrastructures scolaires, 22 salles de classe sont totalement décoiffées, tandis que 106 autres ont été partiellement détruites. Enfin, 2.236 ha de rizières sont inondées et 665 ha de champs de riz ont été ensablés.
D’après la Direction générale de la météorologie, aucune alerte « fortes pluies » ne concerne le nord de Madagascar. Toutefois, la prévision météorologique estime un épisode de fortes précipitations pour la partie littorale du Sud-est, les 2 et 3 avril. La vigilance « fortes pluies » reste d’actualité pour les Districts de Nosy Varika, Mananjary, Manakara, Vohipeno, Farafangana et Vangaindrano. Les littoraux Sud et Est du pays sont placés en vigilance rouge « forte houle » dont les côtes des Régions d’Analanjirofo et Atsinanana. Pour les deux prochaines semaines, les risques d’activité cyclonique seront faibles.
Anatra R.

Fil infos

  • Assemblée nationale - 16 députés indépendants rejoignent l’IRMAR
  • Primature - Christian Ntsay y est et y reste !
  • Tsimbazaza - Les têtes dirigeantes du perchoir élues par une forte majorité 
  • ACTU-BREVES
  • Gouvernement Ntsay Christian - Démission validée
  • Actu-brèves
  • Siteny, chef de l’Opposition à la Chambre basse - Colère des députés du TIM
  • Mairie d’Antananarivo - Des candidats se prononcent
  • Actu-brèves
  • Bureau permanent de l’Assemblée nationale - 12 places à pourvoir
Pub droite 1

Editorial

  • Au suivant … !
    Au suivant de ces de ces mesdames et messieurs !L’Assemblée nationale a scellé dans la journée d’avant-hier la touche finale du processus de sa mise sur les rails. Bien que les procédures aient pris un peu du temps, « rien ne sert de courir, il faut partir à point » (La Fontaine), les choses sérieuses se précisent. Le perchoir revient, à l’unanimité, à Justin Tokely, député élu à Sambava qui succède à Christine Razanamahasoa. Les six vice-présidents pour les six chefs-lieux des provinces désignés à l’unanimité aussi : Augustin Andriamananoro, élu dans le 1er arrondissement de Tanà-ville (Antananarivo), Mamangy Norbert , élu à Sambava (Antsiranana), Fomendraza Elisette, députée élue d’Ambositra, Fianarantsoa, Soafilira Princia (Mahajnga), Lucien IrmahNaharimamy, élue de Toamasina I (Atsinanana), Tinoka Roberto Rahariroarilala, élu à Toliary I (Toliary). Notons au passage que tous ces heureux plébiscités ont été tous présentés par la plate-forme présidentielle IRMAR. Ensuite, il faut faire…

A bout portant

AutoDiff