Publié dans Société

Pollution à Antananarivo - Trois fois plus élevée par rapport à la norme

Publié le lundi, 08 juillet 2024





Une dégradation de la qualité de l’air est observée à Antananarivo, selon les prévisionnistes de Météo Madagascar. Les concentrations de particules fines de diamètre inférieur à 2,5 micromètres sont toutes 3 à 5 fois au-dessus du seuil recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au niveau d’Ampandrianomby (DGM), Andraharo (UNICEF), Soanierana (CNRE), Ambatobe et Amboditsiry (MADA-AQ). Le pic a été observé dimanche dernier.

Pour les trois prochains jours, les conditions météorologiques sont prévues rester favorables à l’accumulation des polluants, et la qualité de l’air pourrait généralement rester malsaine pour les personnes vulnérables.

Dans la semaine du 25 juin au 1er juillet, la pollution de l’air à Antananarivo est restée modérée. Malgré une légère dégradation de la qualité de l’air, les différents niveaux de cette pollution se situent autour des limites préconisées par l’OMS. L’air n’a cessé de se dégrader depuis la semaine du 2 au 7 juillet dernier.

Les personnes sensibles à la pollution atmosphérique, notamment les personnes âgées, les enfants et femmes enceintes et celles ayant des gènes respiratoires, peuvent ressentir des effets plus graves sur la santé, avertit la Météo Madagascar.

Cette dégradation de la qualité de l'air est liée à la saison hivernale. La concentration moyenne des polluants est plus élevées en hiver, et ce en raison de l'augmentation de la consommation d’énergie, en particulier pour le chauffage. Effectivement, à cause du froid, nombreux ménages se mettent à chauffer leur domicile, en utilisant des cheminées ou en ayant recours aux feux de forêts. De plus, les températures sont basses et lorsque l’air circule mal, cela contribue à solidifier les polluants sous formes de particules fines. De ce fait, ces dernières tendent à stagner et donc à contribuer à une concentration plus élevée du niveau de la pollution.
 
Concernant la météo en général, des cumuls de précipitations faibles allant de 10 à 50 mm sont prévus pour les Districts des Régions d’Analanjirofo, Atsimo-Atsinanana, ainsi que les Districts d’Antalaha, Toamasina, Brickaville, Vatomandry et Taolagnaro. Dans les trois prochains jours, la température minimale repartira de nouveau à la hausse dans la Capitale. Elle variera de 11 à 12° C. Tandis que dans la Région de Vakinankaratra, le thermomètre pourrait descendre jusqu’à 2 voire 1° C.

Anatra R.

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Secteur combatif
    Le tourisme, le fer de lance pour la relance de l’économie nationale, se trouve en tête de la ligne du front dans la bataille sans merci contre la malédiction, si on peut s’exprimer ainsi, qui semble s’éterniser. En effet, il faut batailler dur si l’on veut briser à jamais le blocage en béton gênant la remontada. En diapason avec le ministère des Transports et de la Météorologie, le département du Tourisme et de l’Artisanat, en tête de peloton, sous l’impulsion de l’inamovible ministre Randriamandranto Joël conduit en tandem avec le ministre Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald, le combat. En fait, les ministères du Tourisme et des Transports sont deux départements appelés à unir leur force dans un cadre de stratégie commune afin de coordonner les actions.

A bout portant

AutoDiff