Publié dans Société

Vaccination de riposte contre la polio - Des équipes mobiles sillonnent les quartiers ! 

Publié le mardi, 09 juillet 2024

Forte mobilisation. La deuxième tour des activités de vaccination supplémentaires contre la poliomyélite se tient depuis hier jusqu’à vendredi prochain. Une occasion de renforcer les sensibilisations des parents à faire vacciner leurs enfants âgés de moins de 15 ans, en mettant en avant les avantages de la vaccination pour la santé. Ceci d’autant plus que Madagascar recense encore de nouveaux cas confirmés de polio, soit 380 entre septembre 2020 et juin 2024, selon les statistiques émanant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 

Cette fois-ci, les équipes mobiles sont soutenues pour mettre en œuvre les stratégies afin d’atteindre le maximum d’enfants. Ils font du porte-à-porte dans les Fokontany des Régions d’intervention. « Une équipe composée de 4 personnes est venue chez nous aujourd’hui. Après quelques minutes de sensibilisation, ils nous ont persuadé à vacciner mes 3 enfants ainsi que leurs 6 cousins et cousines, en vacances chez nous. De toute façon, mes enfants ont déjà reçu leur première dose de vaccin par voie orale au mois de mai dernier », nous confie Caroline D., mère de famille résidant à Marohoho. Comme elle, bon nombre de ménages ont accueilli les équipes mobiles, contre quelques-uns qui sont encore réticents. 

Outre le porte-à-porte, une partie des équipes mobiles applique la stratégie spéciale dans les lieux à forte affluence, à l’exemple des marchés et des gares routières, pour encourager les parents à vacciner leurs enfants. Une équipe mobile se compose, notons-le, d’un mobilisateur, un vaccinateur, un enregistreur et un administrateur. Elle sillonne les quartiers de la Capitale et périphéries, dans le cadre des stratégies mobiles adoptées. La vaccination se fait également dans les formations sanitaires publiques et privées, une stratégie fixe adoptée depuis toujours. L’année dernière, les quatre tours de campagne contre la poliomyélite a permis de vacciner 5.376.346 enfants de 0-59 mois, soit une couverture administrative de 99,8 %. Quant au dernier tour qui a eu lieu du 14 au 17 mai 2024, 13.268.649 enfants âgés de moins de 15 ans ont reçu la vaccination contre la poliomyélite. Ces résultats ont eu un impact important sur cette maladie. 

Le 2ème tour des activités de vaccination supplémentaires de riposte contre la poliomyélite sont intégrées à la campagne de rattrapage de la supplémentation en vitamine A, destinée aux enfants âgés de 6 mois à 59 mois, n’ayant pas reçu leur dose durant les 6 derniers mois. A cela s’ajoute la campagne de distribution de masse de médicaments contre la filariose dans les Régions de SAVA, Sofia et Analanjirofo, ainsi que contre la bilharziose dans les Régions de Betsiboka, Melaky et Boeny, du 23 au 27 juillet 2024 pour les personnes âgées de plus de 2 ans. Notons que la cérémonie de lancement de ce 2ème tour s’est tenue avant-hier à Bemasoandro-Itaosy, sous le haut patronage de Mialy Rajoelina, Première dame et marraine de la vaccination.

 

Recueillis par P.R.

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Secteur combatif
    Le tourisme, le fer de lance pour la relance de l’économie nationale, se trouve en tête de la ligne du front dans la bataille sans merci contre la malédiction, si on peut s’exprimer ainsi, qui semble s’éterniser. En effet, il faut batailler dur si l’on veut briser à jamais le blocage en béton gênant la remontada. En diapason avec le ministère des Transports et de la Météorologie, le département du Tourisme et de l’Artisanat, en tête de peloton, sous l’impulsion de l’inamovible ministre Randriamandranto Joël conduit en tandem avec le ministre Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald, le combat. En fait, les ministères du Tourisme et des Transports sont deux départements appelés à unir leur force dans un cadre de stratégie commune afin de coordonner les actions.

A bout portant

AutoDiff