Publié dans Société

Disparition d’Andotiana Andriamampianina - Son père débarque en France

Publié le mercredi, 30 janvier 2019

Ensemble retrouvons Ando. Après une vingtaine de jours de recherches, la famille et les proches n’ont pas encore trouvéde bonne nouvelle que la disparition de Andriamampianina Andotiana l’étudiante en master 1 en sociologie à l’université Paris Nanterre âgée de 23 ans. Faisant suite à cette disparition inquiétante, une cagnotte en ligne a été lancée par son cousin Andriamampianina Aina, qui représente sa seule famille en France. En effet, dans l'espoir d'accélérer les démarches et les recherches, il aprojeté de faire venir l'un des parents de la jeune fille disparue. D’après les informations publiées sur la page Facebook « Alerte disparition Ando », son père est actuellement arrivé en France. Son avion a atterri à l'aéroport Paris Charles de Gaulle hier matin vers 10 heures. Avec l’aide du nouveau gouvernement Malgache, ce père de famille désespéré a pu rejoindre la ville parisienne. « Un visa exceptionnel  lui a été accordé grâce à  l'intervention du ministre des  affaires étrangères Malgache auprès de l'ambassade de France à Madagascar. Nous remercions l'État malgache pour son aide » a-t-on communiqué. Les soutiens moraux, physiques ainsi que financières ne seront pas de refus. La famille et ses proches sollicitent ainsi la générosité des Malgaches et toutes personnes qui peuvent les aider, notamment en participant à la cagnotte en ligne.

 

Portée disparue depuis le  8 janvier dernier, date où son téléphone a émis un dernier signal près d’une station de RER à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), Andotiana n’a plus donné de nouvelles. Plusieurs actions de mobilisation ont été effectuées au cours de ces derniers jours. Ari Nao, le chanteur Malgache habitant en France a décidé de partager un morceau sur sa page Facebook pour faire passer un message et pour soutenir sa famille. Les dimanches, la communauté des Malagasy en France organise  une marche blanche en départ d’Évry (Essonne) pour ébruiter l’affaire. Une session de distribution d’avis de recherche, les battues civiles ont été également programmées à Reuil Malmaison. À cela s’ajoutent les appels à témoins lancés pour la retrouver ainsi que l’ouverture de la page Facebook « Alerte disparition Ando » partageant  l’évolution de la recherche et les programmes. 

Recueillis par  KR.

Fil infos

  • 8 mars - Madagascar honore toujours ses femmes
  • Président Andry Rajoelina - « Que les forces des ténèbres soient vaincues »
  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Journée des combattantes
    8 mars, jour-J ! « Journée internationale de la femme » ce jour. Journée de l'année spécialement dédiée aux réflexions, sinon à la mise pour la énième fois sur le plateau du débat relatif aux droits fondamentaux du genre féminin. L'ONU, Organisation des Nations unies, adopte en Assemblée générale en 1977 une résolution historique reconnaissant la date de 8 mars comme étant une Journée mondiale de la femme. Et que tous les pays membres épris de liberté et respectant les droits humains, notamment ceux de la femme ont le devoir voire l'obligation de consacrer ce jour-là à une réflexion approfondie et à organiser ainsi des manifestations officielles se rapportant sur les droits de la femme. Madagasikara tient, tous les ans, à rendre hommage à cette journée hautement symbolique.

A bout portant

AutoDiff