Publié dans Société

Météorologie - L’amas nuageux dans le Canal de Mozambique apporte des pluies abondantes

Publié le mardi, 19 février 2019

Hier, la pluie était rendez-vous dans plusieurs régions de la Grande Ile notamment Antananarivo, Toliary, Fianarantsoa, Sava, Melaky, Menabe, Atsimo Andrefana et Androy et bien d’autres encore. En effet, c’est l’amas nuageux dense dans le Canal de Mozambique restant en activité provoque de fortes pluies accompagnées des vents fort atteignant 45Km/h avec rafales supérieure à 60Km/h surtout dans les quatre dernières régions citées. Les prescriptions d’avis d’alerte verte sont toujours ainsi maintenues pour les districts de Besalampy, Maintirano, Antsalova, Belo Tsiribihina, Morondava, Mahabo, Manja, Morombe et Beloha. Avis d'alerte rouge cependant pour Morombe, Toliary I et II, Betioky atsimo, Ampanihy, Bekily, Ambovombe, Beloha, et Tsihombe. Selon le service météorologie, ceux qui travaillent en mer devront prendre un break puisque la sortie en mer est déconseillée, des vagues de 3m à 5m pourront y être observées.

Cependant, aucun signe alarmant annonçant  une future cyclogenèse n'est observé dans le Canal de Mozambique où est présent l'amas nuageux qui entraîne une forte  activité pluvio-orageuse sur le Sud-ouest et le Sud de Madagascar. Quoi qu’il en soit, la pluie fera du bien pour certains, notamment pour la société Jirama qui attend la pluie pour le centrale Andekaleka qui rencontre actuellement un problème environnemental, manque d’eaux de pluie pour la transformation en énergie.

Fil infos

  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - Les pièces à conviction saisies : Des armes de guerre et des milliards d'ariary
  • Projet d’attentat contre le Président de la République - Condamnation tous azimuts
  • Restitution des îles Eparses - Pas un mot des “collabos” !
  • Tentative d’élimination physique du Président Andry Rajoelina - Des ressortissants malagasy et étrangers arrêtés

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • CUA, la résurrection !
    Antananarivo, la ville d’Andrianjaka, la Ville des Mille renaît-elle de ses cendres ! Guy Willy Razanamasy resurgit-il de sa tombe ! Ou plutôt, le maire Naina Andriantsitohaina jouit-il de la réincarnation du Lahimatoan’Iarivo ! Autant de questions qui taraudent l’esprit en constatant de visu la prouesse du premier magistrat de la ville et son équipe autour de l’assainissement de la Capitale.Les trottoirs de Soarano-Behoririka se dégarnissent. Ces étalagistes, les petits marchands informels qui occupaient indûment les trottoirs déménagent, à contrecœur évidemment. A coup de sifflets, de cris et des huées, ils ont occupé la rue mais les éléments de la Police municipale épaulés par ceux de la Police nationale maîtrisent la situation. En fait, ils déclinent carrément l’offre de la Commune à savoir les recaser au « Tsenaben’ny Behoririka », un nouveau et joli bâtiment « Manara-penitra », de surcroît, dédié pour. Ces étalagistes délogés jugent trop exigus le 1,5…

A bout portant

AutoDiff