Publié dans Société

« Kopi kolé » 6e édition - Le groupe Sodiat fidèle au poste

Publié le vendredi, 03 mai 2019

C'est parti pour la 6e édition de l'émission de téléréalité « Kopi kolé », réalisée par la chaîne Tv plus Madagascar. Le groupe Sodiat est le principal sponsor officiel de cette émission phare, et ce, depuis la 1ère  édition. Une fidélité qui a pour objectif de mettre en avant le partenariat entre les entreprises malagasy. En vue de réaliser la première étape du casting, l'équipe du « Kopi kolé » a quitté la Capitale hier, pour rejoindre la ville d'Antsohihy, puis Ambilobe, Antsiranana, Mahajanga, Toamasina, Fénérive Est et Moramanga.

Quant à la deuxième étape, elle se tiendra le 21 mai dans la partie Sud. Antananarivo clôturera le casting, le 13 août prochain. Se poursuivra ensuite la première escale en direct.  Chaque année, la téléréalité ne cesse de s'élargir, à la demande des fans. Cette année, elle concerne 13 villes de Madagascar, dont  la  première fois à Ambilobe  et Fénérive Est. Ce sont Antananarivo et Toliara qui en comptent le plus grand
nombre de participants. La compétition se divise en deux catégories à savoir la  «  Découverte Madagascar »,  qui a pour objectif de détecter les nouveaux talents et le « Kopi kolé 6è édition » qui n'est autre que l'imitation d'un artiste autant dans sa voix, geste et personnalité.  L'année  dernière, l'émission a été suspendue à cause de la tenue de l'élection présidentielle dans le pays. Outre le groupe Sodiat, Startimes, Le Fruit, Manda Sa, Elgeco plus sont les partenaires de la 6e édition dju « Kopi kolé ».
Anatra R.

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff