Publié dans Société

Musée d’Andafiavaratra - De nouveau accessible au public

Publié le vendredi, 21 juin 2019

Enfin ! Tout le monde peut maintenant découvrir ou redécouvrir les collections royales du Palais de la Reine, exposées au musée du Palais d’Andafiavaratra. « Le patrimoine est le bien le plus précieux pour un pays. Il rapproche les citoyens entre eux, mais aussi avec leur pays. Notre pays a besoin de son patrimoine pour pouvoir se mettre en valeur et s’identifier, d’où la grande importance de la réouverture de ce musée. Il nous appartient de s’en occuper et de s’en préoccuper », a défendu Lalatiana Andriatongarivo Rakotondrazafy, ministre de la Communication et de la Culture, hier, lors du vernissage de cette exposition. Effectivement, dans le cadre du projet de « conservation préventive et valorisation des collections du Palais de Manjakamiadana au Palais d’Andafiavaratra », les collections royales sont mises en vedette à travers le thème « Le Rova d’Antananarivo revit son patrimoine ». Ce projet a notamment vu le jour grâce aux financements du Gouvernement japonais ainsi que l’appui de l’UNESCO et du ministère de la Communication et de la Culture, en collaboration avec le Comité national du Conseil international des musées (ICOM) et le Centre d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM).


En parallèle avec cette revalorisation des collections royales, une session de formations axées sur la méthodologie « Re-Org » a été organisée pour douze musées nationaux répartis sur tout le territoire. 26 professionnels de musée ont alors reçu leur certificat hier. L’idée étant d’aider les musées à améliorer la gestion de leurs collections en réserve et leur utilisation tout en respectant le savoir-faire traditionnel, les connaissances locales et la diversité culturelle. « Les professionnels rejoindront maintenant leur musée respectif pour y appliquer tout ce qu’ils ont appris durant cette formation », précise Bako Rasoarifetra de l’ICOM Madagascar. Depuis hier, le musée d’Andafiavaratra est accessible au public, et cela jusqu’à la fin du mois de septembre, parce que de nouvelles collections viendront étoffer l’exposition en fin novembre.
 Rova Randria

Fil infos

  • Assemblée nationale - Une législature folklorique
  • Cementis Antsirabe - Vers une production annuelle d’un million de tonnes de ciment
  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff