Publié dans Société

Arnaque et usurpation de fonction - Un artiste évangélique placé sous MD à Tsiafahy

Publié le vendredi, 28 juin 2019

L’affaire remonte en février 2019. Lova Andriamanantsiory, une femme expatriée en France, a été victime d’arnaque et d’usurpation de pouvoir sur Facebook. Le suspect étant un artiste évangélique, qui s’est dit être un conseiller technique du Président de la République (PRM) et du Premier ministre. Lors du déferrement de cette affaire devant le Parquet, hier, le détenu a été placé sous mandat de dépôt (MD) à la maison de force de Tsiafahy.  « Nous sommes devenus amis sur Facebook et avons beaucoup discuté. Il m’a proposé de devenir son associée dans une affaire de vente de voitures et m’a demandé une somme de 10,8 millions d’ariary. Je n’ai pas hésité, d’abord parce que c’est un artiste évangélique de renom et aussi parce qu’il me prêche souvent les paroles de Dieu. Toutefois, la suite de notre « business » a été floue, vu qu’il s’est fait de plus en plus rare sur Facebook, avant de me faire une nouvelle demande d’argent. Cette fois-ci, il m’a réclamé 5 millions d’ariary, soi-disant pour sauver sa peau suite à une affaire de faux papiers à laquelle il serait impliqué. Le trouvant suspect, j’ai refusé de lui donner l’argent. Depuis, il m’a bloquée sur Facebook », se souvient la victime. La jeune femme a ensuite contacté l’artiste par téléphone, durant lequel il l’a intimidé comme étant le fils d’un colonel haut placé durant le régime transitoire. « J’ai porté plainte contre lui à mon arrivée à Madagascar. Il a reconnu le fait mais en baissant de moitié la somme qu’il m’a soutirée. Il a également changé sa version lors de l’enquête menée par les Gendarmes, en disant qu’il est un futur conseiller technique du PRM. Lors de notre dernière rencontre en date du 27 juin, il a inversé le rôle et a porté plainte contre moi pour diffamation », se désole la victime. Au final, le Parquet a tranché en ordonnant le placement sous MD de l’artiste évangélique arnaqueur et usurpateur de fonction. Ceci en attendant son procès prévu pour le 12 août prochain. Affaire à suivre !
 P.R.

Fil infos

  • La Vérité de la semaine
  • Saisie de 22,5 kg d’or aux Seychelles - Soupçons de laxisme au sein des organes de contrôle malagasy
  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cas désespéré !
    Quand quelqu’un détruit un des biens personnels à la maison, il est à plaindre. Mais quand il s’amuse à démolir sa propre maison en sapant irrémédiablement les fondations, il est malade voire un cas désespéré !Les désastres par le feu continuent. Des incendies ravageurs se déclarent un peu partout sur le territoire national presque au même moment. Des feux involontaires ou actes criminels ? Les résultats des enquêtes nous fixeront sur les détails. Dans tous les cas de figure, l’incendie détruit à jamais ! Des crimes de sang à la destruction totale des patrimoines nationaux en passant l’anéantissement d’une partie non négligeable des zones protégées pour en finir aux habitations humaines et d’animaux d’élevage défraient les chroniques. Des villages entiers disparaissent avec ce que cela suppose de dégâts humains, matériels et d’ordre moral. Des familles perdent en un seul moment tout ce qu’elles ont durement épargné des années. Tout récemment,…

A bout portant

AutoDiff