Publié dans Société

Trafic de stupéfiants - Un Tanzanien pris dans le filet

Publié le dimanche, 14 juillet 2019

Une nouvelle prise pour les autorités. Hier, vers 11h30, au cours de l’enregistrement des passagers d’Air Link à destination de Johannesburg, en Afrique du Sud, les agents de la Douane malagasy ont détecté un bagage suspect. Ce dernier appartenant à un Tanzanien. « Après son passage au scanner, nous avons détecté une matière organique à l’intérieur de sa valise. Nous avons alors procédé à la fouille de la valise mais malheureusement nous n’avons rien découvert mis à part des vêtements » explique l’agent, hier, lors de la présentation des faits, à l’aéroport international d’Ivato.  Après cette fouille insatisfaisante, les agents ont alors décidé de revoir l’image de la valise pour savoir exactement où il a caché cette substance mise en évidence par le scanner.  « Après cette vérification, nous avons rappelé  l’individu pour une seconde fouille. Nous avons alors détruit la valise pour voir le double fond où nous avons trouvé de l’héroïne. Il faut noter que ce trafiquant a essayé de duper notre chien renifleur en mettant de l’huile essentielle de vanille tout autour de la valise, mais il n’a pas réussi à duper le scanner », continue-t-il. Selon les informations communiquées par l’administration douanière et après les tests de vérification, 6kg 469 d’héroïne ont donc été saisis.  Après cette vérification, la Douane a déjà procédé à la destruction de ces stupéfiants dans la fin de l’après-midi à Andranotapahina avec l’appui du PAC (Pôle Anti-corruption).

Concernant le trafiquant présumé, le  Tanzanien sera déféré aujourd’hui après avoir passé la nuit au violon. A partir de là, l’affaire sera reprise entièrement par le PAC.  Pour rappel, ce Tanzanien est la cinquième prise depuis le début de l’année. La plus grande arrestation reste à ce jour celle de Lusinga Adam Martin, alias  « Papa Freddy », grand cerveau des trafiquants de drogue dans la zone indianocéanique, le 25 mai dernier. Avant d’être arrêté, il a notamment orchestré la sortie de 41kg de drogue de la Grande Ile par voie maritime. Mais cela n’a pas porté ses fruits. A ce jour, le sort de ce grand « dealer » reste encore méconnu après son arrestation.
Rova Randria

Fil infos

  • Sécheresse et dégradation des zones forestières - Toute la ville de Fianarantsoa privée d’eau à partir de demain
  • Mise en accusation de ministres à la HCJ - Accouchement difficile à l’Assemblée nationale
  • Concrétisation des « Velirano » - Une volonté présidentielle intacte à toute épreuve !
  • Kere dans le Sud - Le Gouvernement opte pour des solutions radicales et maximales
  • Peste bubonique - Cinq décès à Morarano Gara
  • Exportation illicite - 15 kilos d'or interceptés par les autorités
  • Projet Tana-Masoandro - Le site idéal a toujours été Imerintsiatosika
  • Rapatriement de devises - 3250 sociétés en situation d'irrégularité
  • Lutte contre le Kere dans le Sud - Les partenaires techniques et financiers derrière le régime
  • Coopération Madagascar – Nations unies - Un plan cadre pour la période 2021 – 2023 en gestation

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff