Publié dans Société

Exploitation d’or illicite - 9 ressortissants chinois arrêtés

Publié le mardi, 27 août 2019

Le « Service régional de renseignement, de contrôle de l’immigration et émigration » ( SRRCIE) de la Police Toliary, a procédé à un vaste coup de filet dans la Commune de Lazarivo, dans le District de Betioky-Sud au cours du week-end dernier.  9 ressortissants chinois avaient fait les  objets d’arrestations dans le cadre de l’enquête sur une affaire d’exploitation d’or illégale dans la région. Les activités jugées illicites de ces Chinois ont failli se passer inaperçues s’il n’y avait donc pas ces éléments du SRRCIE pour patrouiller dans le secteur. Une chose a d’abord frappé les éléments des Forces. Les Chinois employaient une main-d’œuvre malagasy. Pour avoir le cœur net, la Police a donc voulu procéder à des vérifications et autres contrôles de formalités de routine. C’est là où le bât blesse car les patrons chinois ne possédaient aucun document administratif permettant de justifier de façon légale leurs activités minières dans la région. Aussitôt, un  Chinois en cause fut embarqué dans le poste de police pour y être interrogé. Son audition a débouché sur des révélations  sur le caractère illicite  de ses activités d’extraction aurifère  au noir. Des révélations qui ont par la suite conduit aux interpellations de ces autres compatriotes du suspect.  Une investigation plus poussée de la Police a permis de savoir qu’ils n’ont que des visas touristiques avec lesquels ils s’étaient permis à se livrer à une activité lucrative et contraire à la loi nationale en vigueur sur place.
 Franck Roland

Fil infos

  • Descente inopinée à la maison de force de Tsiafahy - Le traitement de faveur de Mbola Rajaonah démasqué
  • Lutte contre la malnutrition - L'usine promise par le Président de la République embarquée
  • Assassinat de Danil Radjan - Des révélations de la famille en vue 
  • Sénatoriales - Sans surprise, le parti TIM officialise son boycott
  • Extradition de Raoul Arizaka Rabekoto - La partie malagasy attend la réaction des autorités françaises et suisses
  • Encadrement juridique des élections - La CENI avance des « amendements »
  • Détournements à la CNAPS - L’Exécutif amorphe contre Raoul Arizaka Rabekoto
  • Palais d'Iavoloha - L'ambassadeur « malgachophone » fait ses adieux
  • Carburants - L’Etat doit encore 83 milliards d’ariary aux pétroliers
  • KMF-CNOE – Etat malagasy - Le Conseil d’Etat se déclare incompétent

La Une

Editorial

  • En avant, la relance !
    Le pays suffoque. L'économie s'agenouille. La pandémie de Covid-19, la faucheuse, menace toujours. C'est dans une telle atmosphère moribonde que le peuple malagasy est appelé à avancer, à relever ensemble le défi de la relance. L'Etat desserre l'étau du confinement. Apparemment, le bilan de la Covid s'améliore au fil des jours. Le nombre de décès diminue considérablement jusqu'à descendre à zéro ces derniers jours. Certes, le bilan des nouveaux cas de contamination continue à garder son rythme mais les chiffres restent modérés jusqu'alors. Raison pour laquelle les décideurs politiques au niveau de l'Etat osent prendre des mesures courageuses dans le sens du déconfinement. Il en faut bien du fait que tout le pays risque de payer trop cher le coût d'un confinement continu.

A bout portant

AutoDiff