Publié dans Société

Visite du Pape à Madagascar - Une organisation stricte pour Soamandrakizay

Publié le mercredi, 04 septembre 2019

800 000 à un million de personnes attendues pour la grande messe de dimanche. Dans le cadre des derniers préparatifs en vue de la venue du Pape François à Madagascar, les autorités renforcent maintenant la sensibilisation, surtout pour leur communiquer les différentes directives à suivre durant le séjour du souverain pontife dans la Grande île. Effectivement, une organisation stricte sera mise en place tout au long de  ce grand événement pour Madagascar, surtout durant la grande messe à Soamandrakizay. « Dans les détails, pour la grande messe de dimanche, tous les pèlerins devront arriver sur les lieux avant 8 heures, au plus tard. Et toute personne n’ayant pas de ticket ne pourra pas y accéder, et ce pour n’importe quelle raison. Nous ne cèderons pas même si sur un groupe de 50 personnes, une seule n’a pas de ticket, cette dernière ne pourra donc pas assister à la messe. Ce n’est pas facile de gérer une telle foule, c’est pourquoi nous devons veiller au grain et nous conforter aux règles déjà établies », précise un représentant des Forces de l’ordre, hier à l’Episcopat sis à Antanimena, lors d’une conférence de presse organisée par les autorités pour répondre aux questions auxquelles tout le monde se pose actuellement. Par mesure de sécurité, chaque personne devra éviter d’emporter tout objet tranchant ou d’autres objets pouvant être dangereux.

Parking
Cette organisation stricte se fait également sentir dans l’aménagement du parking des voitures. « Au total, 5 559 voitures seront prévues pour transporter des pèlerins en vue
de la grande messe de dimanche. Ces chiffres ont notamment diminué vu que les 527 000 pèlerins issus de certains quartiers de la Capitale comme Isotry ou encore Faravohitra, ont accepté de venir à pied à Soamandrakizay, sinon le nombre de véhicules aurait bien augmenté, alors que l’espace est très limité. L’objectif étant de limiter voire éviter les embouteillages. En dehors des voitures transportant les pèlerins et les véhicules des invités de marque, toutes les voitures personnelles ne seront donc pas admises à Soamandrakizay », précise le directeur de l’ATT (Agence des transports terrestres). Il faut noter que les heures d’entrée de ces voitures seront également limitées entre une heure de l’après-midi du samedi et
5 heures du matin du dimanche. En dehors de ces heures, elles ne pourront plus accéder au site. Les routes accessibles sont notamment celle rattachée à Tsarasaotra et la route reliée à Antanandrano. En tout cas, pour faciliter le suivi de la grande messe de dimanche, 32 écrans géants seront installés dans les quatre coins des lieux.
 Rova Randria

Fil infos

  • Nécrologie - Le Père Sylvain Urfer décède en France à l’âge de 80 ans
  • La Vérité de la semaine
  • Lutte contre la Covid-19 - Les mesures prises par Madagascar font école
  • Projets de développement - Le Président sollicite le soutien et l'expertise allemande
  • Le Gouvernement Ntsay face aux députés - Les sujets socio-économiques au menu !
  • Approvisionnement en eau à Antananarivo  - La qualité et la distribution reviendraient à la normale
  • Destruction de forêt - Six individus déférés à Moramanga
  • Hausse des cas de Covid-19 - Des gouverneurs bousculent les mauvaises habitudes
  • Restrictions mondiales liées à la Covid-19 - L’assistante d’Antonio Guterres annule sa mission à Madagascar
  • Marc Ravalomanana - Précampagne sous couvert de redynamisation

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • La CENI opérationnelle !
    Enfin, les neuf nouveaux membres de la CENI entrent en fonction. Comme l’exige la loi, ils ont prêté serment devant la Cour suprême ce mercredi 1er décembre et ce en présence du Chef de l’Etat Rajoelina Andry et du ministre de la Justice Imbiky Herilaza.Arrivés au terme de leur mandat, les anciens commissaires électoraux durent plier bagage. Me Hery Rakotomanana et son équipe cèdent la place à Dama Andrianarisedo Retaf Arsène, Randrianarivonantoanina Tiana Ifanomezantsoa, Ravalitera Jacques Michael, Andriamazaray Andoniaina, Razafindrabe Guy Georges, Abdallah Houssein, Razafimamonjy Laza Rabary, Fidimiafy Roger Marc, Ralaisoavimanjaka Andriamarotafikatohanambahoaka. Victime de certain dysfonctionnement dans le mécanisme interne, l’ancienne Instance d’Alarobia chargée d’organiser les élections à Madagasikara avait dû se débattre durement pour esquiver les boulets rouges de certains acteurs politiques. Me Rakotomanana dut user de son talent d’Avocat pour plaider la cause de ses anciens confrères. Il fallait défendre à tout prix l’intégrité et la crédibilité de…

A bout portant

AutoDiff