Publié dans Société

Banditisme à Toliara - Les dahalo séquestrent le mari et  violent l’épouse

Publié le mardi, 17 septembre 2019

Vers 9 heures le 13 septembre dernier, des dahalo armés de fusil de chasse s’étaient emparés de force de 30 bœufs appartenant à un éleveur nommé Velodira.  Cette scène s’est produite à Milenaky Ankililaoka à Toliara. Les agresseurs  ont ligoté le berger avant de procéder à cette razzia.  En cours de chemin, ces dahalo ont croisé un couple en train de couper des herbes. Après avoir ligoté ce dernier, ils ont violé la femme. Puis, ils ont emmené l’époux avec eux et abandonné l’épouse  dans une forêt.

 

Cependant, cette dernière a pu se sauver et a avisé le poste avancé de la Gendarmerie nationale de Milenaky. Au cours de la poursuite, les Forces de l’ordre ont surpris 5 suspects dont les nommés R., M., Mb, K. et Re. Ces derniers étaient en train de désosser un bœuf parmi  ceux qu’ils ont volés. C’était le nommé Re. qui fut arrêté en premier. Il  a dénoncé l’identité des dahalo, les vrais cette fois.

En cavale, ces derniers  ont pris la direction vers l’Est. 10 éléments du groupement de la Gendarmerie nationale d’Atsimo Andrefana dirigés par l’officier adjoint du commandant de ce groupement à bord d’un véhicule se sont précipités à Milenaky Ankililaoka pour engager la poursuite. Enfin, 5 éléments du poste avancé de la Gendarmerie nationale de Milenaky ont procédé aux constatations.

Franck R.

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff