Publié dans Société

Baccalauréat 2019 - Trois candidats sur cinq en session exceptionnelle

Publié le vendredi, 18 octobre 2019

Epreuves facultatives. Environ 60 % des candidats ayant passé la première session, vont saisir une deuxième chance que le Président Andry Rajoelina leur a promise. En effet, d’après les résultats officiels du baccalauréat 2019, 3 candidats sur 5, enregistrés auprès de l’Office du baccalauréat à Antananarivo seront convoqués à la deuxième session qui va se dérouler durant la semaine du 23 au 26 octobre prochain. Toutefois, cette session reste facultative. Les candidats recalés disposent le choix de ne plus poursuivre l’examen et de se présenter de nouveau l’année prochaine.

 

Dans le cadre de cette session exceptionnelle, les candidats sont appelés à se munir de leur convocation et à tenir compte de toutes les informations qui s’y trouvent, à savoir le numéro d’inscription, le centre et la salle d’examen. Aucune recommandation n’a été, par contre, donnée aux enseignants en charge de la correction hier après la délibération. Selon l’un des enseignants présents à Ankatso hier, même si le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESUPRES) a proposé une moyenne de 9,75 sur 20 comme seuil de délibération, les enseignants en ont décidé autrement. « La note délibératoire a été fixée à 10 sur 20, une décision qui tient compte de la deuxième chance offerte aux candidats recalés », précisent-ils.

Un taux de réussite de 40,57 %

En baisse mais pas très décevant. D’après les informations obtenues auprès de la Direction des examens nationaux à Antananarivo, pour cette session 2019 de l’examen du baccalauréat, 27  385 candidats ont obtenu la moyenne et sont déclarés officiellement nouveaux bacheliers. Antananarivo affiche un taux de réussite de 40,57 % contre 47,47 % en 2018, soit une baisse de 7 %. « Parmi les 5 059 candidats inscrits en série A1, 2 261 d’entre eux ont réussi. Et pour la série A2,  17 390 des 44 051 enregistrés sont admis, soit 39,49 % des candidats. En ce qui concerne les séries scientifiques, 1 060 des 2 945 inscrits dans la série C ont réussi. Quant aux élèves de la série D, ils ont été 6 674  parmi les 15 751 à obtenir le diplôme. Rappelons que l’année dernière, les candidats scientifiques ont enregistré un résultat assez satisfaisant avec un taux de réussite de 59,86 %,  soit 2 052 candidats ou 51,23 % pour la série D. Quant aux séries littéraires, 20 180 candidats de la série A2 ont réussi, soit 43,94 % et 2 388 candidats de la série A1 ont obtenu le bacc avec un taux de réussite de 53,92 % », nous-a-t-on confirmé.

Les notes prochainement disponibles

En effet, la liste des admis est déjà affichée au niveau des centres d’examen respectifs dès ce matin. Les mêmes résultats sont également disponibles via d’autres supports. Ils peuvent être consultés entre autres via un téléphone mobile, et cela grâce à la collaboration avec les opérateurs téléphoniques. Une source auprès de l’Office du baccalauréat à Ankatso a indiqué qu’en ce qui concerne les relevés de notes des admis au baccalauréat pour cette session, ils seraient disponibles dans les jours qui viennent. Et ce n’est qu’après l’obtention de cette pièce que les candidats pourront passer à la demande de leur diplôme. Par ailleurs, le traitement des résultats du baccalauréat technique est actuellement dans la phase « transition des notes ». Les responsables prévoient de publier les résultats en même temps que ceux de la session spéciale, nous a-t-on informés.

K.R.

Fil infos

  • Descente inopinée à la maison de force de Tsiafahy - Le traitement de faveur de Mbola Rajaonah démasqué
  • Lutte contre la malnutrition - L'usine promise par le Président de la République embarquée
  • Assassinat de Danil Radjan - Des révélations de la famille en vue 
  • Sénatoriales - Sans surprise, le parti TIM officialise son boycott
  • Extradition de Raoul Arizaka Rabekoto - La partie malagasy attend la réaction des autorités françaises et suisses
  • Encadrement juridique des élections - La CENI avance des « amendements »
  • Détournements à la CNAPS - L’Exécutif amorphe contre Raoul Arizaka Rabekoto
  • Palais d'Iavoloha - L'ambassadeur « malgachophone » fait ses adieux
  • Carburants - L’Etat doit encore 83 milliards d’ariary aux pétroliers
  • KMF-CNOE – Etat malagasy - Le Conseil d’Etat se déclare incompétent

La Une

Editorial

  • En avant, la relance !
    Le pays suffoque. L'économie s'agenouille. La pandémie de Covid-19, la faucheuse, menace toujours. C'est dans une telle atmosphère moribonde que le peuple malagasy est appelé à avancer, à relever ensemble le défi de la relance. L'Etat desserre l'étau du confinement. Apparemment, le bilan de la Covid s'améliore au fil des jours. Le nombre de décès diminue considérablement jusqu'à descendre à zéro ces derniers jours. Certes, le bilan des nouveaux cas de contamination continue à garder son rythme mais les chiffres restent modérés jusqu'alors. Raison pour laquelle les décideurs politiques au niveau de l'Etat osent prendre des mesures courageuses dans le sens du déconfinement. Il en faut bien du fait que tout le pays risque de payer trop cher le coût d'un confinement continu.

A bout portant

AutoDiff