Publié dans Société

MENETP - L’Inspection générale d’Etat à pied d’œuvre !

Publié le jeudi, 09 janvier 2020

Une concrétisation de la déclaration du Gouvernement, en date du 7 janvier dernier. L’Inspection générale d’Etat (IGE) est actuellement à pied d’œuvre auprès du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et professionnel (MENETP). Ceci pour mener l’enquête concernant la suspicion du détournement de la dotation de fin d’année ou « panier garni » d’un montant de 65 000 ariary de la part du Président de la République au sein de ce département ministériel.

Cette situation a engendré, rappelons-le, la grogne et la grève des enseignants, notamment ceux des lycées. « Les inspecteurs ont commencé à consulter plusieurs documents et pièces justificatives depuis hier (ndlr mercredi dernier). Le ministère sollicite la publication des résultats de l’enquête, une fois que ces derniers seront achevés et disponibles », déclare le ministre de tutelle, Marie Thérèse Volahaingo. C’était lors d’une rencontre avec la presse, hier à Anosy, afin de donner sa version des faits sur cette répartition de la dotation présidentielle, devenue un sujet de polémique ces derniers jours.

Pour les fonctionnaires du ministère

Selon les explications du numéro Un du MENETP, son département a reçu 2 milliards 382 millions d’ariary en date du 24 décembre dernier, soit les 65 000 ariary pour 37 000 fonctionnaires. Pourtant, le nombre de ces derniers, des employés de bureau, étant de 9153 auprès du siège dudit ministère ainsi que de 17 500 auprès des DRENETP (Direction régionale de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et professionnel) et des CISCO (circonscription scolaire) réparties dans tout Madagascar. « Il y avait une reste du panier garni pour 17 000 employés. Après une seconde réunion, nous avons eu le choix soit de renvoyer la somme restante soit de la répartir pour les 170 000 enseignants fonctionnaires, contractuels, vacataires, non fonctionnaires et PCC de l’enseignement technique, enregistrés dans le logiciel « AUGURE ». Chacun d’entre- eux aurait dû recevoir la somme de 9300 ariary. La décision finale de répartition a été faite à partir de la fiche primaire d’enquête 2018-2019. Nous avons ainsi donné des consignes aux responsables des DRENETP et des CISCO pour une répartition équitable. Mais au final, notre décision a entraîné des doutes, plaintes et troubles », explique le ministre de tutelle. Quoi qu’il en soit, les résultats de l’enquête menée par l’IGE détermineront la suite de cette affaire !

Recueillis par Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Les actus en bref
  • Couple Rajoelina - Echange convivial avec le couple Biden
  • Pénurie d’eau - Le pire est à craindre
  • Affaire 73,5 kilos d’or - Le procès remis aux calendes grecques 
  • Rapport de la mission de suivi électoral  - L’UE insiste sur la mise en œuvre des recommandations 
  • JIRAMA - Andekaleka se dote d’un quatrième générateur
  • Commerce - L’Algérie lorgne sur la vanille malagasy
  • Rajoelina à la tribune des Nations Unies - Interpellation sur le prix du baril de pétrole
  • Disparition du plus petit primate au monde - La honte pour Madagascar !
  • Discours à la tribune des Nations unies - Rajoelina dans le même panel que Biden et Kagamé

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Fia…ble !
    On ne peut pas passer inaperçu l’évènement majeur de la semaine dernière, la FIA. En fait de jeudi à dimanche, la Foire internationale de l’agriculture (FIA) s’est tenue au Parc des expositions à Tanjombato. Quand on parle d’Agriculture, ce grand ensemble qui englobe toutes les activités du monde rural dans tous ses états. Sont inclus à l’intérieur de ces activités dites agricoles la culture, la pêche et l’élevage qui se souscrit au sein de l’économie « verte » et « bleue ». Avec l’évolution des activités exigées par la demande sans cesse croissante des besoins de l’homme, l’agribusiness apparait et commence à occuper du terrain. De toute façon, l’agriculture représente un domaine de priorité surtout pour un pays comme Madagasikara. L’initiative entrant dans le cadre pour l’épanouir est toujours très appréciée et fiable. Les actions de l’Agence Première Ligne font partie des stratégies à encourager. En principe, l’agriculture est un…

A bout portant

AutoDiff