Publié dans Société

Réforme de l’administration publique - Un centre d'information et d’orientation bientôt opérationnel

Publié le mercredi, 18 mars 2020

Un projet révolutionnaire pour Madagascar. Afin de réinstaurer la confiance envers ladministration publique et réduire l’écart entre les administrés et l'administration, le ministère de la Communication et de la Culture (MCC) vient de mettre en œuvre un projet baptisé « Ivotoro » ou « IVOn-toerana ho anny TOROhay ». Les problèmes des citoyens dont la demande d'information vont être résolus grâce à lopérationnalisation dun centre dinformation administrative et dorientation. LEtat va se rapprocher des usagers par laccès téléphonique en recueillant et en traitant les informations qui les intéressent. Il suffit de contacter une ligne verte pour avoir des réponses grâce à une centralisation des informations.

 

« Les usagers vont être orientés et conseillés, entre autres sur lobtention dun casier judiciaire ou dun permis de conduire, plus précisément le bureau à visiter pour obtenir un papier administratif. Il en est de même pour les pièces à fournir pour une démarche administratives ainsi que la durée du traitement des dossiers. Nous pouvons prendre comme exemple le cas dun usager ayant besoin dorientation concernant lacquisition  dun bulletin numéro 3.  Ainsi, son appel va être enregistré sous un numéro. Et  en cas de réclamation suite aux informations et orientations données, un suivi va être effectué », explique Lalatiana Andriatongarivo, ministre de la Communication et de la Culture. A posteriori, un retour ou une évaluation des services proposés par chaque institution et/ou ministère sera effectué pour que les décideurs respectifs puissent améliorer ces services, a-t-elle souligné. Et dajouter que « le Conseil du Gouvernement a déjà approuvé ce projet. A cet effet, les différents ministères collaborent dans la constitution de bases de données centralisées où figurent toutes les informations indispensables à la population. De plus, une équipe d’étudiants  de l'Institut Supérieur Polytechnique de Madagascar (ISPM) et l'Ecole Nationale de l'Informatique (ENI) à Fianarantsoa se sont aussi chargés de concevoir un logiciel ».

Il est important de préciser que ce projet sinscrit dans le « Velirano » du Président Andry Rajoelina, portant sur ladministration efficace, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption.

Fil infos

  • Assemblée nationale - Une législature folklorique
  • Cementis Antsirabe - Vers une production annuelle d’un million de tonnes de ciment
  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff