Publié dans Sport

Match de gala - FC Gasy s’impose face aux Nigérians

Publié le vendredi, 28 août 2020

Les ressortissants malagasy de l’île Maurice, regroupés dans l’association « Malagasy Miray Hina », ont disputé un match de gala organisé par le Mouvement Civique de Fort Albert de l’Ile Maurice sur le terrain de Bain Tombeau. Le FC Gasy, l’équipe de sélection de l’association, représentant Madagascar, a affronté le groupement des joueurs professionnels nigérians évoluant à Maurice. La Grande île a remporté le match après les tirs au but sur le score de 4 buts à 1 si les deux équipes se sont partagé le score de parité d’un but partout durant le temps règlementaire et à l’issue de la prolongation. Dès la 5ème minute, les Malagasy ont ouvert le score avant que les Nigérians égalisent dans les arrêts de jeu.

 

L’association « Malagasy miray hina » est une initiative de James Andriamalala, le frère de Rôrô, créée il y a à peu près deux ans et demi. De base, l’association a pour but d’organiser des évènements sportifs, plus précisément des matches de football pour ses démembrements. Elle regroupe désormais 16 clubs différents.

Chaque année, l’association organise deux grands tournois à savoir « le tournoi du 26 juin » et le grand tournoi « Gasy iray » en décembre. En outre, lors d’un match de gala, l’association organise une sélection des joueurs pour constituer une seule équipe portant le nom FC Gasy. Par ailleurs, « Malagasy miray hina » regroupe aussi des supporters actifs surtout quand une équipe ou un athlète malagasy viennent à Maurice.

L’association prévoit d’organiser prochainement la troisième édition de ses tournois annuels mais cela dépendra entièrement de l’ouverture officielle de la saison sportive à Maurice, après la pandémie de Covid-19.

Recueillis par E.F.

Fil infos

  • Stade Barea - Une avancée impressionnante des travaux
  • Les réserves d’eau d’Andekaleka à sec - Plusieurs quartiers dans le noir
  • Sècheresse - Une responsabilité collective
  • Base Toliara - Le manque de communication comme problème de fond
  • Mutinerie à la prison de Farafangana - Le ministre de la Justice donne carte blanche aux sénateurs
  • Période de sécheresse intense - Tout l'océan Indien touché!
  • Mise en place d’une commission d’enquête au Sénat - La dernière tentation de … Rivo Rakotovao & Co
  • Projets présidentiels en éducation - 15 écoles « manara - penitra » opérationnelles, 59 autres à construire !
  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff