Publié dans Sport

Football - Alexandre rapatrié dans l’Hexagone

Publié le mardi, 15 septembre 2020

C’est officiel, Alexandre Ramalingom s’engage avec le CS Sedan Ardennes pour une saison ! Passé par RE Virton, AS Béziers ou AC Ajaccio, l’international malagasy de 27 ans va apporter son expérience avec les Sangliers en National 2 française. Libéré par le club belge du Royal Excelsior Virton, la nouvelle recrue des Barea, en la personne d’Alexandre Ramalingom, s'est engagée avec le CS Sedan en National 2 française, pour une saison. L’international malagasy retrouve le championnat de l’Hexagone, où il a déjà joué entre 2014 et 2019.

Alexandre Ramalingom avait été convoqué par Nicolas Dupuis après les aventures égyptiennes pour rajeunir son effectif, notamment pour faire face à la double confrontation avec la Côte d’Ivoire prévue au mois de mars dernier, dans le cadre des éliminatoires de la CAN. Ces deux affiches sont repoussées pour novembre en raison de la pandémie de Covid-19.

Une bonne nouvelle pour Alexandre Ramalingom car cela lui permet de rejoindre la sélection de la Grande île qui rêve de participer à sa deuxième CAN et d’avoir une qualification mondiale. Avant-hier, il s’est trouvé encore sans club alors que le Mercato se termine le 5 octobre.

Le défi sera de taille pour lui dans son club puisque le petit sanglier semble bien se trouver en difficulté dans le championnat en National 2. Face à une réserve d'Auxerre prenable, nos sedanais n'ont pas réussi à l'emporter. Le compteur points tourne au ralenti et cela inquiète les supporteurs.

Des constats qui justifient la place (11éme) au classement. L'arrivée d'Alexandre Ramalingom (Béziers, Ajaccio) est une première pièce qui peut redonner des couleurs aux Sangliers.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Députés de Madagascar - Rien que des faveurs personnelles
  • Visite à Ambatondrazaka - Andry Rajoelina encourage les écoliers
  • Création de nouvelles Régions - Le plateau de Mahafaly et le Mangoro dans la liste d’attente
  • Région Alaotra Mangoro - Le Président Andry Rajoelina honore ses promesses
  • Dépenses inutiles - L'Assemblée nationale sous le feu des critiques !
  • Secret du vote aux sénatoriales - Une seule et unique urne par District
  • Découpage territorial - Ikongo, Vohipeno et Manakara inséparables
  • Organisation des Jeux des îles de l'océan Indien 2023 - La candidature malagasy discréditée par les « zalous »
  • Code municipal d’hygiène - Sensibilisation et éducation du citoyen avant tout
  • Mairie d’Antananarivo - Des élus oublient leur principale mission

La Une

Editorial

  • Jeu interdit !
    A quoi joue-t-on là-haut ? Immaturité politique ou gaminerie mal assimilée ! En tout cas, quelque chose pas très catholique du moins déconcertant se produit dans les rangs des dirigeants du régime en place. Totalement inconscients de l’impact nocif de leurs actes, certains s’amusent à s’adonner à un certain jeu dangereux, guerre entre frères d’armes. Non seulement un jeu dangereux mais plutôt interdit. Des observateurs avisés redoutent l’éclatement.

A bout portant

AutoDiff