Publié dans Sport

Football - Alexandre rapatrié dans l’Hexagone

Publié le mardi, 15 septembre 2020

C’est officiel, Alexandre Ramalingom s’engage avec le CS Sedan Ardennes pour une saison ! Passé par RE Virton, AS Béziers ou AC Ajaccio, l’international malagasy de 27 ans va apporter son expérience avec les Sangliers en National 2 française. Libéré par le club belge du Royal Excelsior Virton, la nouvelle recrue des Barea, en la personne d’Alexandre Ramalingom, s'est engagée avec le CS Sedan en National 2 française, pour une saison. L’international malagasy retrouve le championnat de l’Hexagone, où il a déjà joué entre 2014 et 2019.

Alexandre Ramalingom avait été convoqué par Nicolas Dupuis après les aventures égyptiennes pour rajeunir son effectif, notamment pour faire face à la double confrontation avec la Côte d’Ivoire prévue au mois de mars dernier, dans le cadre des éliminatoires de la CAN. Ces deux affiches sont repoussées pour novembre en raison de la pandémie de Covid-19.

Une bonne nouvelle pour Alexandre Ramalingom car cela lui permet de rejoindre la sélection de la Grande île qui rêve de participer à sa deuxième CAN et d’avoir une qualification mondiale. Avant-hier, il s’est trouvé encore sans club alors que le Mercato se termine le 5 octobre.

Le défi sera de taille pour lui dans son club puisque le petit sanglier semble bien se trouver en difficulté dans le championnat en National 2. Face à une réserve d'Auxerre prenable, nos sedanais n'ont pas réussi à l'emporter. Le compteur points tourne au ralenti et cela inquiète les supporteurs.

Des constats qui justifient la place (11éme) au classement. L'arrivée d'Alexandre Ramalingom (Béziers, Ajaccio) est une première pièce qui peut redonner des couleurs aux Sangliers.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…
  • Sénat - Des dons pour le personnel de santé et les patients
  • Vaccins anti-Covid - Que cela soit facultatif et non obligatoire !
  • Haute Cour constitutionnelle - Florent Rakotoarisoa élu président à l’unanimité
  • Exploitation de béryl à Amparafaravola - Suspendue depuis mercredi

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • « Rends à César… ! »
    « Rends à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ! » En retour à une question « Maitre, doit-on payer des impôts et des taxes à César ? » On ne s’attendait guère à ce que le maître Jésus allait répondre ainsi. Une douche froide ! Les Juifs, étant sujets de l’empire romain, croulaient au même titre que les autres sous le poids des impôts et des taxes divers exorbitants que le tyran de Rome prélevait. Ainsi, ils espéraient avoir à travers la réponse de Jésusun signe de compassion ou plutôt une incitation à la désobéissance à l’autorité de l’empereur. Négatif, il faut rendre à César ce qu’on lui doit !Au-delà du débat inédit du dimanche (2 mai 2021), force est de reconnaitre que les tenants du régime se sont pliés en quatre et cela pour le besoin de la transparence, de…

A bout portant

AutoDiff