Publié dans Sport

Eliminatoires CAN 2022 - Côte d'Ivoire : Madagascar un adversaire sérieux

Publié le lundi, 05 octobre 2020

Gervinho, Serey Dié, Bailly rappelés en sélection. « On peut gagner, mais aussi perdre, contre n'importe qui. Ce sera deux matches de haut niveau, et on va mettre en place de bonnes choses ce novembre », annonce Patrice Beaumelle, le sélectionneur des Eléphants ivoiriens, en vue du match en novembre comptant pour les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (2022) au Cameroun, contre Madagascar.

 

Nommé début mars sur le banc des Eléphants où il succède à Ibrahim Kamso Kamara, le technicien français va enfin retrouver son groupe, dès le week-end prochain. Avec deux tests contre la Belgique puis le Japon dans le cadre de la préparation de l'équipe pour la double confrontation contre Madagascar au mois de novembre.

Patrice Beaumelle, le sélectionneur de l'équipe de Côte d'Ivoire, a dévoilé une liste de 26 pour affronter la Belgique (8 octobre) et le Japon (13 octobre). Le Français a rappelé plusieurs joueurs de grosse cylindrée de l'équipe nationale ivoirienne avec lesquels il a été champion d'Afrique en 2015 : Gervinho, Geoffroy Serey Dié, Eric Bailly et Jean-Daniel Akpa Akpro. Et il en a convoqué six nouveaux. Pour le technicien Français, les Barea sont une équipe à ne pas prendre à la légère.

Tout ce petit monde sera jaugé en vue d'une double confrontation cruciale face à Madagascar, prévue en novembre prochain, en qualifications pour la Coupe d'Afrique des nations 2021. Les Ivoiriens sont actuellement 3e groupe K derrière les Malagasy (1er), les Ethiopiens (2e), mais devant les Nigériens (4e).

Patrice Beaumelle était l'adjoint d'Hervé Renard lorsqu'il a remporté la Coupe d'Afrique des nations 2015 avec l'équipe de Côte d'Ivoire. Plus de cinq ans après, le Français est devenu sélectionneur titulaire des Éléphants. Et il n'a visiblement pas oublié les joueurs avec lesquels il a été sacré en Guinée équatoriale.

« Aucun des joueurs que j'ai eus ne m'a dit non. Mon souhait et le leur, c'est d'aller jusqu'à la CAN 2023 au pays. Concernant Gervais et son absence, je n'étais pas là avant et je n'en parlerai pas. Mais aujourd'hui, pourquoi se priver d'un joueur qui fait le bonheur de Parme et qui est convoité par d'autres grands clubs ? »

Recueillis par E.F.

Fil infos

  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !
  • Education - 500 000 ariary d’aides spéciales pour chaque maître FRAM
  • Marc Randrianisa recherché - Pour appel au meurtre contre Mialy R. et ses enfants
  • Pillage à Toliara - 30 auteurs du forfait arrêtés
  • Fanirisoa Ernaivo - Quand la haine se déchaîne
  • Crédibilité de l’Opposition - De mal en pis !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • La caravane passe !
    « Velirano » avance. En dépit des perturbations sciemment voulues et orchestrées par les « ennemis » du changement sinon du pays tout court, Rajoelina Andry et son équipe ne perdent pas le Nord encore moins le cap. Les travaux sur les chantiers suivent leur cours normal. Les « aboiements » n'ont pas ni ne peuvent pas empêcher la caravane de passer.

A bout portant

AutoDiff