Publié dans Sport

Promotion des métiers du sport - Une quarantaine de jeunes en formation dans le Sud

Publié le dimanche, 27 décembre 2020


Après Antsiranana, l’ambassade de France à Madagascar et l’Académie nationale des sports, en collaboration avec La Maison du sport, organisent dans le Sud de Madagascar les séminaires régionaux sur les métiers du sport. Le stage aura lieu du 28 au 31 décembre 2020, une formation qui a pour objectif de faire découvrir les différents métiers du sport et destinée aux jeunes leader ou capitaines d’équipe de 15 à 25 ans, toutes disciplines sportives confondues ou dirigeants dans une association de jeunes issus des Régions d’Anosy, d’Androy, d’Atsimo- Andrefana et d’Ihorombe.
Le Service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France (SCAC) et la Maison du sport ont lancé un appel à projets en octobre 2019 ayant pour objectif d’encourager l’entrepreunariat dans le milieu sportif, le développement d’activités économiques via le sport et le développement d’initiative de jeunes sportifs. La priorité a été accordée aux domaines qui touchent les sports, les activités de pleine nature et les métiers du sport.

Le concours a été ouvert à tous les jeunes ou associations qui travaillent avec les sportifs, à tout type de projet de création ou de développement visant le milieu sportif et qui se démarquera par son originalité et son innovation. Les projets devaient s’adresser aux jeunes de 1 à 25 ans.
Pour cette première édition, une cinquantaine de projets émanant de 9 Régions de Madagascar ont été déposés.
Les projets seront sélectionnés selon l’originalité et l’audace du projet, l’engagement, les compétences et la motivation du candidat ou de l’équipe, la faisabilité (technique, économique, commerciale) et les chances d’aboutir, l’impact sur le territoire ou l’entourage direct du sportif.
Recueillis par E.F.

Fil infos

  • 8 mars - Madagascar honore toujours ses femmes
  • Président Andry Rajoelina - « Que les forces des ténèbres soient vaincues »
  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Journée des combattantes
    8 mars, jour-J ! « Journée internationale de la femme » ce jour. Journée de l'année spécialement dédiée aux réflexions, sinon à la mise pour la énième fois sur le plateau du débat relatif aux droits fondamentaux du genre féminin. L'ONU, Organisation des Nations unies, adopte en Assemblée générale en 1977 une résolution historique reconnaissant la date de 8 mars comme étant une Journée mondiale de la femme. Et que tous les pays membres épris de liberté et respectant les droits humains, notamment ceux de la femme ont le devoir voire l'obligation de consacrer ce jour-là à une réflexion approfondie et à organiser ainsi des manifestations officielles se rapportant sur les droits de la femme. Madagasikara tient, tous les ans, à rendre hommage à cette journée hautement symbolique.

A bout portant

AutoDiff