Publié dans Sport

Barea Académie - « Tournoi la relève », un début de détection dans la Capitale

Publié le lundi, 11 janvier 2021


Pas moins de 3 000 à 5000 jeunes seront réunis dans des tournois, partout à Madagascar, pour la détection des futurs pensionnaires de l’Académie Barea. Celle-ci ouvrira ses portes, le mois de la CAN, en janvier 2022. Un projet présidentiel piloté par le sélectionneur national, Nicolas Dupuis, pour assurer la relève des Barea.
« Pas moins de 3000 à 5000 jeunes vont être réunis aux tournois dans lesquels on tirera les meilleurs joueurs pour rejoindre l’Académie Barea qui ouvrira ses portes en janvier 2022», relate Nicolas Dupuis.
La détection des futurs membres de l’Académie Barea se divisera en deux, d’après Nicolas Dupuis.  La première étape se déroulera dans la Capitale par le biais du « Tournoi la relève». Pas moins de 64 équipes de jeunes de 14 à 15 ans sont attendus à cette compétition.
Cela permettra ainsi de trouver les meilleurs talents d’Analamanga. Ce sera un tournoi « open » car tous les clubs affiliés aux sections ou simple équipe de quartier pourront y prendre part. La compétition s’étalera ainsi de février à novembre de l’année en cours. Tous les jeunes nés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2007 seront autorisés à participer au tournoi. L’inscription sera ouverte le 14 janvier au Palais des sports Mahamasina. Le « Tournoi la relève » dévoilera une première liste de 25 présélectionnés pour la grande finale. Les anciens membres de l’équipe nationale s’attèleront avec le coach à travers le tournoi pour détecter les jeunes talents susceptibles de rejoindre la première présélection.
La deuxième étape sera un autre tournoi et ce, organisé dans toutes les régions. Aux termes desdits tournois, les collaborateurs du coach Dupuis dégageront aussi une liste des 25 meilleurs joueurs dans tout le pays. Ces 25 meilleurs de la Capitale seront confrontés avec les 25 meilleurs dans tout Madagascar dans une Grande Finale. C’est à partir de cette liste que la première promotion de Barea Académie sera établie.
Elias Fanomezantsoa

 

Fil infos

  • Vie politique - Le Malagasy Miara-Miainga en plein essor
  • Pression au sein de l’Exécutif - Mise à l’épreuve prolongée pour le Gouvernement Ntsay
  • Sénat - Imbiki Herilaza et Nicolas Rabemananjara, vice-présidents
  • Nombre excessif de collaborateurs - La HCC recadre les nouveaux sénateurs
  • Opposition au Sénat - « Une disposition illogique »
  • Contrat de location auprès de la compagnie STA - Démenti du ministère de l’Economie et des Finances
  • Etats – Unis - Investiture sous haute protection pour le Président Joe Biden
  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Esprit de fidélité
    L’état d’esprit, c’est la base de tout. Avoir un état d’esprit intègre, c’est mieux. Mais savoir entretenir, en soi, un esprit de fidélité, c’est excellent ! En ces temps-ci, il est très rare de rencontrer quelqu’un de fidèle surtout au niveau des dirigeants ou des leaders. La noblesse d’esprit basée surtout sur la fidélité se fait très rare voire introuvable. Le déclin de la mentalité sociale se fait sentir et se constate à vue d’œil. Il résulte de l’absence totale de l’esprit de fidélité dans les relations entre humains (entre amis, entre époux, entre dirigeants et administrés, etc.). Etre fidèle à son principe, à sa promesse ou à ses engagements devient, par la force du temps, chose obsolète ou révolue ! On a honte, parfois, d’être fidèle. La trahison sinon la traitrise ou la félonie règnent dans notre société, dans le pays. Trahir devient chose courante, une mode, une tendance …

A bout portant

AutoDiff