Publié dans Sport

Eliminatoire CAN - Après Fontaine, Jérémy est aussi forfait

Publié le mardi, 02 mars 2021


La liste des Barea attendue dans les prochaines heures. En effet, La Fédération malagasy de football (FMF) annoncera au plus tard la liste des 25 joueurs qui affronteront l’Ethiopie le 27mars prochain à Addis Abeba pour le compte de la 5eme journée des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des Nations.  A moins d’un mois de cette date, une mauvaise nouvelle vient d’être annoncée pour l’équipe nationale malagasy. Sa charnière principale, Jérémy Morel s’ajoute à liste des absents de cette rencontre. Après Thomas Fontaine, absent sur le terrain durant 4 mois jusqu’en avril, Jérémy Morel est aussi indisponible durant au moins un mois, en raison d'une déchirure au psoas.
Effectivement, le coach et son staff doivent trouver une alternative pour pallier ce manque. Notamment pour les deux derniers matchs décisifs pour la qualification des Barea à la prochaine CAN avec la réception du Niger au pays prévue le 30 mars prochain. L’intention est donc rivée vers le sélectionneur national face à ces absents qui vont rendre la défense des Barea fébrile. Le retour de Mamy Gervais est envisageable mais il manque de compétition internationale comme son aîné Bapasy qui évolue avec le même club que lui à La Réunion. Theodin, le défenseur de Fosa Juniors est le mieux placé pour combler ce vide, mais le manque de compétition internationale du Majungais pèsera aussi sur le joueur. Ainsi, les passionnés du football malagasy brûlent d’impatience sur la sortie de la liste de l’équipe nationale et le choix du coach. Le peuple malagasy, solidaire derrière son équipe nationale, espère la revoir de nouveau dans l’arène de la grand’ messe du football africain au Cameroun en début de l’année 2022.
Elias Fanomezantsoa


Fil infos

  • Paiement des bourses - Solution en cours malgré tout
  • Traitement de Covid-19 - Le couple Rajoelina met du baume au cœur des malades
  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Et… la vie continue !
    La pandémie de Covid-19, variant sud-africain, assomme le pays. Le dernier bilan affiche la gravité et la dangerosité du virus. On parle, sans ambages, de record de nouveaux cas. La barre de cinq-cent-cinquante (nouveaux cas) est dépassée en une journée (du 8 au 9 avril) ! Et celle du décès atteint même au-delà de dix. La page « nécro » des quotidiens de la Capitale est prise d’assaut. Analamanga détient toujours le triste palmarès avec quatre-cent-trente-neuf (nouveaux cas). Et on n’est pas encore au bout de nos peines. Personne n’est en mesure d’anticiper à quand le bout du tunnel ! Catastrophique ! Apocalyptique ! Mais, attention ! La vie continue ! Et les problèmes classiques sinon « traditionnels » continuent aussi de sévir, redoublent même d’intensité. Que les tenants du pouvoir ne se trompent pas. Au front, ils ont en face non pas un seul « ennemi » (le variant…

A bout portant

AutoDiff