Publié dans Sport

 ‘‘Telma Semi-Marathon’’ - Mahajanga - Les préparatifs sont déjà prêts

Publié le vendredi, 16 juillet 2021


Le Bord de Mahajanga sera en liesse. Le samedi 31 juillet prochain, le championnat de Madagascar de Semi-Marathon, baptisé ‘‘Telma Semi-Marathon’’ de 21, 098km, fera son retour dans la ville des Fleurs. En effet, Mahajanga a abrité la dernière fois une compétition d’athlétisme en 2017.
Initialement prévu le 10 avril dernier mais reporté à maintes fois en raison de la pandémie de Covid-19, ce rendez-vous fera le bonheur des passionnés de course hors stade.
Pas moins de 150 participants sont attendus par la Fédération malagasy d’athlétisme à ce sommet national de Semi-Marathon. Comme son nom l’indique, la compétition sera sponsorisée par le 5G Telma, premier partenaire du sport à Madagascar. Le favori, Mampitroatse (COSPN), qui évoluera à domicile et Hajanirina Andriamparany (Cosfa) sont très attendus chez les hommes tandis que Mbola (CNaPS) et Seheno Rahariniriana (3FANS) restent les favorites chez les dames.
Au programme trois courses dont celle réservée aux femmes, « Rodobem-behivavy », sur une distance de 3km et s’ensuivront la course open de 5km ouvert à tout le monde, cadet et plus tandis que le Semi-Marathon sera ouvert aux licenciés et non licenciés. Outre les médailles et les lots, 500 000 ariary de prime attendront le vainqueur, 350 000 ariary pour le second et 250 000 ariary pour le troisième. Le sponsor partagera de nombreux goodies aux participants. « Tous les préparatifs sont prêts pour l’organisation avec Telma. Les techniciens sont déjà à pied d’œuvre et on n’attend que le jour J », annonce Norolalao, présidente de la Fédération malagasy d’Athlétisme (FMA) lors d’une conférence de presse au siège de Telma, hier. Elle a également souligné que « La saison 2022 débutera plutôt que prévu, au mois de septembre, car la préparation des athlètes en vue des Jeux des Iles 2023 débutera dès 2022. Le championnat de Madagascar sur piste sera pour fin août cette année. »
Pour la course 5km, 50.000 ariary seront offerts au premier, 45000 ariary pour le deuxième et 35000 ariary pour le troisième et, bien sûr, les primes seront accompagnées par des lots et des médailles. Quant à la course « Rodobem-behivavy », ce sera juste une course d’animation mais non pas une compétition. Effectivement, les participantes pourront terminer la distance de 3km à leur propre rythme même en marchant. Cette dernière ouvrira le bal à 14h30 et la crème de la discipline va clôturer la journée.
Elias Fanomezantsoa

Départ
Rodobem-behivavy (3km) : Chambre de Commerce, Résidence Faritany, NN et arrivée devant Banque Centrale.
 5km de Boeny : Banque Centrale, Baobab, Hôtel de ville, Capji, retour vers Baobab.
Semi-Marathon (21,098km) :
Alliance Francaise, Banque Centrale au bord de la mer, Baobab, vers Hôtel de Ville, Bois sacré, Hopital « Marapenitra », Rond-point Village, Jardin d’Amour, Bord, ligne de départ et retour sur le même parcours.

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff