Publié dans Sport

Malagasy Rugby - Non-paiement des subventions et accumulation des dettes

Publié le jeudi, 15 juillet 2021

Le Malagasy Rugby est la seule fédération, dans les annales de l’histoire du sport malagasy, à avoir envoyé trois équipes nationales dans des compétitions internationales avec une délégation de 89 membres. Même l’Etat malagasy n’a pu envoyer une telle délégation aux jeux africains.

 

Les Makis U20 et les seniors Dames ont disputé leurs championnats continentaux à Naïrobi Kenya tandis que les seniors Hommes ont été envoyés à Abidjan, Côte d’Ivoire. Ces équipes nationales se sont succédé alternativement pour s’entrainer sur un seul terrain que le Rugby Malagasy dispose durant leur préparation.

Malgré cela, les résultats de leurs performances sont salués dans toute l’Afrique et ce malgré le handicap de la taille des athlètes malagasy. Les joueurs se sont battus bec et ongles pour défendre farouchement l’honneur de leur pays.

Rappelons que les U20 ont été finalistes durant le Barthes Trophy, et les Dames sont sacrées championnes d’Afrique 2021 avec le titre de meilleure joueuse attribué à Véronique Rasoanekena. Quant aux seniors Hommes, ils étaient éliminés en match de poule suite à une contre - performance de la Namibie battue par la Côte d’ Ivoire. Madagascar a battu cette dernière mais suite au goal average, les points marqués et encaissés ont donné l’avantage à l’hôte et à la Namibie. « La Namibie reste supérieure à nous, mais les paquets d’avant ne se laissaient plus faire, et l’écart de score a été réduit. Une bonne chose pour les jeunes qui se préparent pour la qualification à la Coupe du monde 2026 », se réjouit Mamy Kely, coach des seniors à XV Hommes.

Le Malagasy Rugby a tenu une réception en leur honneur pour les remercier de cette performance. Les Dames se trouvent actuellement à la 27e place du classement mondial si elles se trouvaient à la 48eme place auparavant.

Chaque membre de la délégation a été indemnisé. Sans parler des matériels de sports de chaque équipe nationale, des visas et des besoins de l’équipe durant leur séjour en terre étrangère en dehors de ce qui est déjà pris en charge par les pays hôtes et le Rugby Afrique.

Seuls les billets d’avion ont été assurés par l’Etat malagasy. Malgré ses dettes internes et le non-paiement de la moitié de la subvention que le ministère de tutelle devrait lui verser, le Malagasy Rugby se bat pour sortir la tête hors de l’eau. Ainsi, ses dirigeants tirent la sonnette d’alarme.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff