Publié dans Sport

Mondial 2022 - Le Bénin prend la tête du groupe J, la RDC se relance face à Madagascar

Publié le jeudi, 07 octobre 2021

Après leur match nul (1-1) contre les Ecureuils du Bénin en septembre, pour le compte de la 2ème journée du groupe J de ces éliminatoires, les Léopards du Congo ont relancé la course hier en gagnant le choc face aux Barea (2-0) sous la chaleur du Stade des Martyrs de la Pentecôte à Kinshasa. Ainsi, les Barea ferment la marche du classement du groupe J avec zéro pointé sur leur compteur tandis que les Ecureuils du Bénin vainqueurs de la Tanzanie (1-0) prennent les commandes du groupe J avec 7 points sur le compteur.

 

Quelques minutes auparavant, Cédric Bakambu, auteur de 3 buts en 2 matchs face aux Malagasy durant sa carrière internationale, avait eu l’occasion de mettre le cuir au fond des filets d’un coup de tête. Mais le portier des Barea l'en a empêché (20e). Finalement, Dieumerci Mbokani a doublé la mise sur un penalty à la seconde période (80e).

Après cette défaite, le sélectionneur national déplore l’état physique de ses joueurs dû au voyage pour rallier Kinshasa. Il a également pointé du doigt un arbitrage scandaleux lors d’une interview à l’issue du match. « Avec les décisions complètement douteuses de la part des arbitres, c’est tellement flagrant qu’on ne peut pas faire autrement. Je suis désolé mais l’arbitrage d’aujourd’hui a été scandaleux », déplore-t-il.

Il reste deux matches à domicile contre le Congo et la Tanzanie pour les Barea. Les deux équipes se retrouveront à Antananarivo ce dimanche 10 octobre à 19h au stade Barea Mahamasina, pour la quatrième journée.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff