Publié dans Sport

Rallye de régularité - Seb et Ndrianja à bord d’une voiture rare

Publié le jeudi, 26 mai 2022


 Tout est réuni pour réaliser le premier rallye historique de régularité qui met surtout la navigation et le copilote à l’honneur. Tout véhicule ayant une date de mise en circulation avant le 31/12/89 peut y participer et la voiture doit être en règle administrativement (contrôle technique et assurance). Un rallye de régularité historique est généralement réservé aux véhicules de plus de 25 ans. Pour cette première édition, la limite est de 33 ans et plus de 80 équipages se sont inscrits.
Parmi ces participants, on cite le nom de Sébastien, un mordu des anciens modèles et un collectionneur du pays. Il possède une Peugeot 404 coupée, une Fiat 850 Spyder, une magnifique Renault Caravelle, une VW Karmann Ghia et une Peugeot 504 coupée V6. Une voiture extrêmement rare à Madagascar, car il n'existe que 1 000 partout dans le monde.
Cette dernière sera d'ailleurs la monture de l’équipe Seb et Ndrianja durant ce VHR... Comme vous le constatez, ils ont un large choix mais ils se sont tournés vers la 504 coupée V6 car c'est l'une de leurs préférées pour son confort, sa fiabilité mais surtout son renom dans le monde du rallye. A part cela, Ndrianja est aussi un collectionneur de miniature.
Et tant bien que mal, pour préparer la voiture et l'équipage, ils ont pu solliciter plusieurs sponsors dont :Tag ip, Sodirex, Fosa,  Ny Havana, Kadopub, Event'anà,OkazNakà,Vintage vibes 261, Miel d'eucalyptus de Ramatoa, Tany Check, M Gift. Et cela dans le but toujours du partage de leur passion.
La course se déroulera dans un périple de plus de 300 km et une partie de la Nationale 7 jusqu’à Sambaina, puis la Nationale 43 jusqu’à Soavinandriana et enfin, la Nationale 1 d’Ampefy à Antananarivo .
« Au début, l’idée est venue de la nostalgie et nous nous sommes dit que ce serait bien de revivre cette ambiance des rallyes d’avant.  Nous avons ensuite soumis l’idée à la Fédération de sport auto de Madagascar (FSAM) qui nous a encouragés à continuer dans cette voie et à proposer un projet de règlement relatif à la mise en place d’un rallye de régularité. Je pense que le projet a plu à la Fédération qui a ensuite repris le relais pour le côté organisationnel. Tout s’est très vite enchaîné : la Fédération a proposé une date et inséré cette fête dans le calendrier annuel du sport automobile malagasy et l’association Madacox (Club d’anciens VW) nous a été d’une très grande aide car elle a cherché un évènement automobile à la hauteur de son 25ème année d’existence » relate Patrick Rajaonarivelo, membre du comité d'organisation.
Pour une première édition, plus d’accès a été donné aux possesseurs de belles voitures anciennes de pouvoir les conduire dans une compétition qui leur est réservée. Il est à noter que plus de 80% des inscrits sont novices en compétition automobile et que le rallye de régularité est une porte d’entrée accessible pour eux afin de réaliser un peu leur rêve.
Pour la deuxième édition, les organisateurs visent la participation des couvreurs étrangers.

Fil infos

  • Grâce présidentielle - Remises de peine pour 11 316 détenus
  • Une jeune femme de 22 ans remporte un « trano mora » - « Je suis abasourdie »
  • Exportation de vanille - Des licences refusées pour non-rapatriement de devises
  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff