Publié dans Sport

Afrobasket U18 - Les Ankoay s'envolent pour les demi-finales

Publié le mercredi, 10 août 2022

Au Palais de Sports de Mahamasina et au Gymnase couvert d'Antsirabe, tout le pays a retenu son souffle lorsque les deux équipes nationales, les Ankoay, ont fait un bond pour les quarts de finale de l'Afro basket U18 filles et garçons. Le soutien du public a bien apporté un surplus d'énergie aux jeunes sélections malagasy qui espèrent accomplir de belles performances au Championnat d'Afrique U18 FIBA 2022. Pour leur seconde participation à cet évènement continental, les deux sélections malagasy ont d'ailleurs voulu faire mieux par rapport à la 5e place obtenue en 2016, au Caire (Egypte).

Pour les garçons, en effet, le sort des quarts de finale du Championnat d'Afrique U18 FIBA 2022 a été scellé bien avant la dernière journée du lundi. Ils ont démarré la compétition de la plus belle des manières, en s'imposant respectivement devant le Mali et l'Algérie. Après un échec face au Sénégal (62-70), les Ankoay masculins ont terminé deuxième de leur groupe. 

Les Ankoay garçons croiseront ainsi le fer avec les Aigles du Mali pour le dernier carré, vendredi à 17h.

En quarts de finale, hier, les garçons ont affronté la Guinée, troisième de son groupe à cinq, après deux victoires et deux défaites en phase de groupe. Un match très palpitant car après avoir dominé la première période (18-10), les Guinéens de leur côté ont recollé au score. Toutefois, M'Madi et ses coéquipiers restaient réguliers avec quatre paniers d'avance et ont maîtrisé les Guinéens 31-21 lors du deuxième quart-temps avant de se qualifier en gagnant le match 59-44.

Le Mali était le premier à se qualifier en battant sans forcer le Bénin sur un score éloquent de 46-106.

Le public du Palais affecté à Antsirabe 

Quant aux filles, elles ont affronté la Tanzanie et décrochent le ticket pour les demi-finales sur une victoire de 61-58. Tout Madagascar a retenu son souffle car à quelques secondes de la fin, les deux équipes étaient à égalité 58-58. Mais Chamirah Rodin Raharitiana envoie les Ankoay féminins dans le dernier carré sur un tir à trois points. 

Marion Fitia Rasolofoson et ses camarades ont pris le large à 15-10, 26-18 en deuxième quart-temps puis menées 38-42 en troisième période. Le score en faveur de la Tanzanie était de 55-56 à 33 secondes de la fin. Ce match, s’est tenu en parallèle avec celui de Mali-Bénin et tout le public du Palais des Sports, affecté à Antsirabe et jubilait la victoire de qualification également. Les protégées de Bayard Razafindralambo trouveront l'archi favorite de la compétition, l'Egypte, tombeur de l'Algérie (98-44) en demi-finale.

Résumé des phases éliminatoires

Sénégal, le seul invaincu l'Algérie a enregistré sa première victoire en trois matchs dans le Groupe A en dominant le Bénin (85-50).  De quoi gonfler le moral de la sélection algérienne avant sa prochaine échéance en quarts de finale.

Malgré une troisième défaite consécutive, le Bénin prendra lui aussi part aux matchs à élimination directe, étant donné que le Groupe A ne comprenait que quatre équipes suite au retrait de dernière minute de la Tanzanie. 

Toujours dans le Groupe A, le Sénégal a poursuivi sa série d'invincibilité en s'imposant contre Madagascar (70-62). 

Les Sénégalais ont fait passer leur bilan à trois victoires. Ainsi, ils ont conclu la phase de groupe comme seul pays invaincu jusqu'ici dans le tournoi continental à neuf nations. Le Sénégal a donc terminé 1er de son groupe, devant Madagascar (deux victoires et une défaite), devant l'Algérie et le Bénin.

Dans le Groupe B à cinq nations, l'Angola a battu le Rwanda (66-55) pour équilibrer son bilan (2-2), tandis que le Mali, champion africain en titre, a facilement disposé de la Guinée (74-39). Le Mali a fini à la première place du groupe. Partageant le même bilan que l'Egypte, les Maliens ont relégué cette dernière à la 2e place à la faveur de leur succès dans la confrontation directe. 

La Guinée et l'Angola ont également des bilans similaires (2-2), mais la Guinée a pris la 3e place grâce à sa victoire contre l'Angola plus tôt dans le tournoi. 

Le Rwanda, premier éliminé.

Au niveau des performances globales à l'issue du premier tour, Madagascar a réalisé la deuxième meilleure attaque, derrière le Sénégal. La Guinée, son adversaire en quarts de finale, s'est trouvée au 7ème rang de ce classement sur les neufs Nations engagées dans la compétition. 

 Pour les filles, la tâche n'est pas insurmontable malgré un bilan mitigé au premier tour (deuxième du groupe A avec une victoire et deux défaites). Elle défiera la Tanzanie, arrivée troisième de sa poule. Cette dernière avait obtenu les mêmes résultats que Madagascar au premier tour, avec une lourde défaite face à l'Egypte (38-111).  

Fil infos

  • Aéroport d’Ivato - Descente du Président Andry Rajoelina
  • Développement - Une mission spéciale de la Banque mondiale à Madagascar
  • Tentative de vol à l'aéroport international d'Ivato - La douane désavoue Jackson Jaojoby
  • Actu-brèves
  • Candidats à la Mairie - Le sort de la Capitale reste dans le flou
  • ACTU-BREVES
  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
Pub droite 1

Editorial

  • Rendez-vous planétaire !
    Le gotha monde du sport à l’échelle planétaire se retrouve à Paris du 26 juillet au 11 août 2024. La capitale française, l’épicentre des rencontres sportives de haut niveau, accueille pour la troisième fois les Jeux olympiques d’été après 1900 et 1924. La France toute entière et les délégations s’impatientent d’assister à de grandes compétitions.Les Jeux olympiques s’organisaient pour la première fois en l’an 776 avant JC à Olympie, en Grèce. Il s’agissait au tout début d’une manifestation à caractère sportif et religieux.

A bout portant

AutoDiff