Publié dans Sport

Qualification CHAN - Les Barea n’ont pas droit à l'erreur

Publié le jeudi, 01 septembre 2022


L'acte 2 de la double confrontation Madagascar-Botswana se disputera ce jour au stade Barea Mahamasina à 16h. Les Barea A' auront le privilège de recevoir leur victime du match aller qui s'est soldé sur le score de un but à zéro comptant pour le deuxième tour de la qualification au Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) qui aura lieu en Algérie le mois de janvier 2023.
Madagascar n'a pas le droit de refaire la même erreur comme en 2019. Après avoir gagné 1-0 à l'extérieur face au Mozambique, les Barea se sont inclinés sur le score de 2 buts 3 à Mahamasina et sont éliminés au dernier match de la phase finale.
Toute l'attention des férus du ballon rond est focalisée sur l'entraîneur national Romuald Rakotondrabe dit Rôrô qui ne cesse de rassurer ses joueurs. Il a ses stratégies pour garder l'avantage gagné à Gaborone. "
Nous allons tout mettre en œuvre pour repousser les attaques des Botswanais afin qu'ils ne puissent atteindre les 16m50 et pour les empêcher de marquer des buts dans les 20 premières minutes. Ils ont observé notre faille mais nous avons aussi étudié les leurs.  Mais nous avons l’avantage de jouer chez nous.  On a juste assuré à nos joueurs que gagner ce match apportera un grand changement dans leur carrière professionnelle", rassure coach Rôro lors d'une conférence de presse d'avant match, hier au stade Barea.
Et d'ajouter que " il faut éviter d'aller jusqu'au tirs au but donc faire en sorte de ne pas concéder le moindre but. Pour cela, nous avons revu de fond en comble le réajustement des 11 joueurs pour faire sauter le verrou botswanais. Tous les compartiments doivent collaborer ensemble car la moindre erreur pourrait être fatale.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff