Publié dans Sport

CHAN 2023 - « Garder les pieds sur terre », dixit coach Rôrô

Publié le lundi, 16 janvier 2023



La seule équipe novice de la compétition au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) d’Algérie a battu d’entrée l’équipe deux fois finaliste des éditions précédentes sur trois participations. Les Barea de Madagascar ont surpris (2-1) les Blacks Galaxies du Ghana, dimanche dernier, lors du match d’ouverture du groupe C. Une victoire qui ne vient pas du hasard même si les Zébus (animal emblématique de la Grande île), sont considérés comme l'outsider de la rencontre face au Ghana archi favori. Et cerise sur le gâteau, Tsiry Tokinantenaina Olivier est sacré meilleur joueur du match après son exploit, celui de marquer le but de la victoire pour Madagascar.
Cette victoire malagasy ravive encore plus le feu de la fierté nationale. Mais le sélectionneur national, Romuald Rakotondrabe dit « Rôrô », reste réaliste et veut que les joueurs soient concentrés et que cette victoire ne leur monte à la tête. Pour lui, on est encore loin d’être sorti de l’auberge.
« Les joueurs ont bien trouvé la cohésion tant attendue. C’est avec la cohésion que nous avons constitué notre point fort sur notre adversaire. C’est la concrétisation d’un travail collectif de toute une équipe. C’est un sacré performance que tous les joueurs se sont battus collectivement jusqu’au bout. C’était impensable. Est-ce qu’on s’attendait à dominer autant le championnat ? Non. On ne pouvait pas prévoir ce genre de chose. On venait de jouer notre premier Match de l’histoire du CHAN et on ne savait pas trop comment ça allait évoluer. On avait juste confiance dans le groupe. Et tout le monde a su garder cet esprit d’équipe et était poussé par le patriotisme. Comme on l’a vu dès l’entame du match, les joueurs ont joué sans complexe », explique Rôrô après le match et réitère sa  déclaration de samedi que le foot  ne se gagne pas sur le papier.
 Toutefois, il met son effectif en garde car malgré cette victoire cela ne signifie pas que les autres matchs seront faciles. Aucune équipe n’est à prendre à la légère.
Les Barea de Madagascar sont prévus affronter le Maroc le 19 janvier mais le forfait des Lions d’Atlas était annoncé par la CAF durant la cérémonie d’ouverture. Le 23 janvier, les Barea vont défier les Faucons de Jediane du Soudan, pour le compte de la deuxième journée du groupe C.
 Suite au forfait du Maroc, la structure de la compétition est devenue complexe, avec désormais trois groupes de trois équipes et un billet pour les quarts de finale à redistribuer.
Selon l’article 86 du règlement du CHAN, « si une équipe se retire avant le début de la compétition après avoir obtenu sa qualification, elle est remplacée par l’équipe qui la suit dans le classement de son groupe. Comme le forfait du Maroc ne s’est confirmé que la veille du début du CHAN donc, le groupe auquel appartient l’équipe qui a déclaré forfait (le groupe C) demeure composé de trois équipes. Par conséquent, un ticket seulement sera disponible pour la place des quarts de finale. Le deuxième sera offert à l’équipe meilleure troisième de tous les groupes.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Élection - L’Antoko Hiaraka Isika recadre l’Opposition
  • Gestion des risques et des catastrophes - Un centre national pour gérer les réponses d'urgence
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés d’Ankaboka et de Marovoay - « Nous allons nous entraider »
  • Jean-Claude de l'Estrac - « Madagascar était l'eldorado de l'océan Indien… »
  •  Velirano présidentiel - Le projet « Téléphérique » va bon train !
  • Economie bleue - Maroc apprend de Madagascar
  • Lutte anti-corruption - « Madagascar a fait un bond de 16 places depuis 2019 »
  • Vakinankaratra - Le voyage en immersion pour relancer le tourisme
  • Îles Eparses  - Le SECES écarte toute idée de cogestion 
  • Mobile money - Les systèmes d’arnaque se diversifient

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De la haute trahison !
    Ketakandriana Rafitoson remet de fait en cause l’appartenance des Iles Eparses dans le giron de la République Malagasy. En effet, la directrice pays de l’ONG Transparency International Initiative Madagakasikara (IT-IM) fustige la cause nationale. Elle défend ouvertement la position de la France selon laquelle ces petites îles font partie intégrante du territoire français. La directrice pays de l’IT – IM, au cours d’une interview accordée au quotidien français « Le Monde », à l’entame de l’année nouvelle 2023, portant sur plusieurs sujets touchant les relations entre les deux pays, Madagasikara et la France, émit un avis pour le moins controversé concernant la revendication des Malagasy en vue de la restitution des îles Eparses au sein du territoire de la République Malagasy. Ketakandriana Rafitoson prend le contre-pied de Madagascar « je m’interroge sur les liens qui nous unit à ces îles. Ce sont des terres inconnues par nous auxquelles nous ne…

A bout portant

AutoDiff