Publié dans Sport

Football PFL - Les clubs sont solidaires

Publié le jeudi, 08 février 2024

S’il n’y a pas d’éventuel changement de dernière heure, le championnat de Madagascar de football « Pure football league » ou PFL sera lancé avec le match clou qui opposera Disciples FC et Elgeco Plus ce samedi 10 février. 

La course au sommet de la Grande île est donc lancée  avec deux conférences, Nord et Sud, composées chacune par huit équipes. Tous les matchs en conférence se dérouleront en match aller simple. Les quatre meilleures équipes au classement seront qualifiées pour le Play-off en match croisé. Le leader de la conférence Nord affrontera en aller et retour la quatrième équipe de la conférence Sud. Et les deuxièmes trouveront le troisième de chaque conférence pour le compte des quarts de finale. Même formule pour les demi-finales et la finale. Les quatre équipes non qualifiées dans la conférence Sud et celles de la conférence Nord vont s’affronter dans une poule unique et la lanterne rouge de ces matchs de barrage sera reléguée en deuxième division.

Le CFEM, l’association des clubs de football élites de Madagascar chargée par la Fédération d’organiser la compétition, promet une prime alléchante pour l’équipe championne de cette saison. « Ce qui est sure, c’est que la compétition prendra fin le 30 juin de l’année courante au plus tard. Quant à la saison 2025, elle débutera le 1er septembre et les compétitions se disputeront en poule unique pour les 16 équipes en lice à partir de la prochaine saison. Pour cette saison, à cause de quelques améliorations et des intérimaires au niveau de la fédération dans l’organisation, il nous manque de temps pour garder la même formule. Solidaires, tous les clubs se sont mis d’accord pour adopter cette nouvelle formule pour la saison 2025 », annonce Henintsoa Rakotoarimanana président du CFEM. Tous les présidents des 16 clubs ainsi que l’instance ne montreront aucune tolérance quant à l’application du règlement des compétitions. Hier, les présidents des clubs ont été réunis et le CFEM  leur a distribué de ballons.

 

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Castration des violeurs - L’Etat malagasy choisit le camp des enfants
  • Déplacement présidentiel en Turquie - Nouvelle offensive économique et diplomatique en vue
  • Castration des violeurs d’enfants - Ingérence de l’Union européenne
  • Arena Rajoelina - Critiques infondées sur ses activités
  • Actu-brèves
  • Forces armées - Pluie d’étoiles chez les officiers
  • Toamasina - Le corps d'un étranger retrouvé dans l'océan
  • Actu-brèves
  • Epidémie de choléra - Un paquebot en escale à Nosy Be suspecté
  • Peine pour les violeurs de mineures - La HCC approuve la castration chirurgicale

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • ODOF, oui mais … !
    La mise sur pied des unités de production dans le cadre du projet gouvernemental ODOF avance à grand pas. L’industrialisation, parmi les trois piliers, 3 Andry, sur lesquels s’appuie la Politique générale de l’Etat (PGE) reprend du souffle, du concret. Le projet One district, one factory, ODOF, est l’un des projets-phare du régime Orange. Un des projets qui marchent à une vitesse grand « V ». Tout porte à croire et au rythme actuel des actions, le projet ODOF couvrira le territoire national à la fin du second mandat de Rajoelina. Et la devise « aucun district n’est oublié » sera atteinte ! D’après certains observateurs de la vie nationale, la concrétisation dudit Projet entre dans la nécessité de la continuité du régime pour un second mandat. Elle justifie la réélection du Président sortant Rajoelina Andry en décembre 2023. Evidemment, il existe d’autres projets en marche qu’il faut, à tout…

A bout portant

AutoDiff