Publié dans Sport

MJS - L’Etat malagasy confirme son engagement envers le sport

Publié le vendredi, 09 février 2024

« Les infrastructures sportives sont un gage de réussite des sportifs », réitère le ministre de la Jeunesse et des Sports, André Haja Resampa lors de son discours, hier à Moramanga. Selon le « Vina », numéro 13 du président de la République, celui de faire de rehaussé la fierté national à travers le sport, des infrastructures ont été érigé dans plusieurs villes de Madagascar, dans l’atteinte de cette ambition. 

La jeunesse malagasy fait partie du capital humain. D’ailleurs, le Chef d’Etat Malagasy ne cesse de réitérer son engagement et soutien politique à l’endroit de cette jeunesse malagasy à travers le ministère de la Jeunesse et des Sports. Selon son leitmotiv « L’essentiel ce n’est pas de partir en mission mais de réussir sa mission ». Comme en sport, ce n’est pas la participation qui compte mais le résultat.  

« Nos sportifs ont bénéficié de l’appui du Gouvernement. C’est le fruit dont les résultats  lors des derniers Jeux des îles qui se sont tenus au pays. Madagascar a fini 1er au classement avec un record au niveau nombre de médailles. La construction des infrastructures, comme le Kianja Barea, un joyau de l’océan Indien et de l’Afrique de l’Est, suscite notre fierté. Les jeunes sont déterminés à rehausser la fierté nationale durant les Jeux Africains ou les Jeux Olympiques de Paris 2024 », annonce le ministre André Haja Resampa, lors de la réception du stade « Manara-penitra » de Moramanga hier.

Les jeunes de Moramanga  sont reconnaissants  envers l’Etat pour avoir offert un terrain « Manara-penitra » d’une capacité de 1000 places, doté de six vestiaires dont quatre vestiaires pour les joueurs et deux vestiaires pour arbitres. Le Président de la République de promettre que la pelouse du stade de Moramanga sera encore entouré d’un piste en tartan.

 Durant les actions prioritaires de 100 jours, le ministère de la Jeunesse envisage d’inaugurer le plus d’infrastructures  et d’initier des programmes bénéfiques à la jeunesse malagasy.

 

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Assemblée nationale - 16 députés indépendants rejoignent l’IRMAR
  • Primature - Christian Ntsay y est et y reste !
  • Tsimbazaza - Les têtes dirigeantes du perchoir élues par une forte majorité 
  • ACTU-BREVES
  • Gouvernement Ntsay Christian - Démission validée
  • Actu-brèves
  • Siteny, chef de l’Opposition à la Chambre basse - Colère des députés du TIM
  • Mairie d’Antananarivo - Des candidats se prononcent
  • Actu-brèves
  • Bureau permanent de l’Assemblée nationale - 12 places à pourvoir
Pub droite 1

Editorial

  • Au suivant … !
    Au suivant de ces de ces mesdames et messieurs !L’Assemblée nationale a scellé dans la journée d’avant-hier la touche finale du processus de sa mise sur les rails. Bien que les procédures aient pris un peu du temps, « rien ne sert de courir, il faut partir à point » (La Fontaine), les choses sérieuses se précisent. Le perchoir revient, à l’unanimité, à Justin Tokely, député élu à Sambava qui succède à Christine Razanamahasoa. Les six vice-présidents pour les six chefs-lieux des provinces désignés à l’unanimité aussi : Augustin Andriamananoro, élu dans le 1er arrondissement de Tanà-ville (Antananarivo), Mamangy Norbert , élu à Sambava (Antsiranana), Fomendraza Elisette, députée élue d’Ambositra, Fianarantsoa, Soafilira Princia (Mahajnga), Lucien IrmahNaharimamy, élue de Toamasina I (Atsinanana), Tinoka Roberto Rahariroarilala, élu à Toliary I (Toliary). Notons au passage que tous ces heureux plébiscités ont été tous présentés par la plate-forme présidentielle IRMAR. Ensuite, il faut faire…

A bout portant

AutoDiff