Publié dans Sport

Comité olympique - Siteny réélu pour un quatrième mandat

Publié le mardi, 22 janvier 2019

Après une campagne sans suspens, le président sortant du comité olympique malagasy Siteny Randrianasoloniaiko est réélu à sa propre succession pour un quatrième mandat qui le maintiendra à la tête du comité olympique national jusqu’en 2023.

Selon les résultats annoncés par la commission électorale après le dépouillement du vote, Siteny Randrianasoloniaiko a remporté l’élection qui s’est tenue à l’hôtel Eden Palm Tanambao Toliara. Etant le seul candidat, il a été voté par acclamation à 25 voix par les 25 fédérations présentes à l’élection. 29 fédérations membres du comité directeur étaient prévues prendre part au vote mais quatre disciplines étaient absentes et toutes excusées d’après la commission électorale. Il s’agit de la discipline pétanque, équestre, paralympique et le football.

Cinq nouvelles fédérations ont participé au vote durant l’élection à savoir le pentathlon dirigé par son président Maminirina Emile Andrianantenaina, le bodybuilding présidé par Vernier Georgi, le tir à l’arc avec Luc Findrana comme président ,la gymnastique menée par Mamy Blandin Ravelonandro dit Mamy Gotso et l’escrime sous l’égide de Mickael Rakotondramanana.

Pour le nouveau staff du comité olympique malagasy, la priorité des priorités est de se focaliser sur la qualification des Jeux olympiques de 2020 pour les disciplines porteuses d’espoir et de médaille telles que les Jeux olympiques de la Jeunesse et les Jeux des îles de l’Océan indien. « J’honorerai la confiance de ces fédérations qui m’ont accordé un quatrième mandat. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour le développement du sport olympique malagasy. Une solide collaboration devrait avoir lieu entre le MJS et le COM pour assurer le bon développement du sport à Madagascar. D’ailleurs, une mise en place des infrastructures sportives de haut niveau dans toutes les régions est prévue dans l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar. », relate Siteny Randrianasoloniaiko.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars
  • Lutte contre l’insécurité dans la Sofia - Le député Velontsara dénonce l’immixtion de politiciens
  • Maroc - Le retour des Marocains au pays facilité
  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
Pub droite 1

Editorial

  • Le PAC fait-il peur ?
    Le Pôle anti-corruption (PAC) sème-t-il la terreur quelque part ? A en croire certaine manigance orchestrée autour d’une proposition de loi 01-2020 PL échafaudée et soumise à l’Assemblée nationale, on s’interroge légitimement. Modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n° 2016-021 portant règlementation du fonctionnement du PAC, elle inquiète.

A bout portant

AutoDiff