Publié dans Sport

Classement FIFA - Madagascar perd une place, le Sénégal reste au sommet

Publié le vendredi, 08 février 2019

Le premier classement FIFA de l'année 2019 montre très peu de changements. La moitié des Nations asiatiques, portées par la dernière Coupe d'Asie des Nations, ont fait chuter plusieurs sélections africaines. Aucun changement n'est noté ni dans le top 10 mondial ni  dans le top 10 africain dans ce premier classement des nations pour l'année 2019, à part la Belgique et le Sénégal qui continuent respectivement de mener la danse. Rappelons-le que les sélections africaines n'ont disputé aucune rencontre durant ces derniers semaines.

Madagascar, classé vingt-troisième national africain en fin 2018 recule d'une place sur le classement dévoilé par l'instance internationale du football  mondial ce jeudi 7 février. Les Barea ont perdu un point mais pointent au 24e classement africain et 107e mondial derrière le Kenya et devant l'Azerbaïdjan.

Quant à la prochaine adversaire des Barea pour le compte de la dernière journée qualificative de la Coupe d'Afrique des Nations qui se jouera en Egypte du 21 juin au 19 juillet 2019, au mois de mars à Thiès, Les « Lions de la Téranga » occupent toujours la première place sur le continent Africain, devant la Tunisie et le Maroc. Toutefois, Ils ont perdu une place et pointent désormais au 24e  classement mondial.

Les Barea de Madagascar se déplaceront au Sénégal le 22 mars prochain pour y affronter les Lions de la Teranga. Les deux équipes s'affronteront avec en jeu la première place du groupe, occupée actuellement par le Sénégal. C'est le stade Lat-Dior de Thiès, toujours en attente d'homologation de la CAF,  qui va abriter Sénégal-Madagascar.

Après son triomphe face au Japon en Coupe d'Asie des nations, le Qatar a fait un bond au classement FIFA. En effet la formation de Felix Sanchez Bas a gagné 38 places et s'installe en 55e position du classement FIFA. Le podium est composé, dans l'ordre, de la Belgique, la France et le Brésil.

E.F.

Fil infos

  • Recrudescence de la Covid-19 à Nosy-Be - Suspension des vols internationaux envisageable
  • Trafic des 73,5 kg d’or - La Justice sud-africaine déboute la société de Dubaï et les trois trafiquants malagasy
  • RMDM - Une plateforme adepte de la désinformation
  • Université de Toamasina - Son président aspire à devenir ministre
  • Transport par câble à Antananarivo - Les deux premières lignes opérationnelles en 2023
  • Route Nationale 44 - Les travaux avancent lentement…mais sûrement
  • Andry Rajoelina - Un Président respectueux de la démocratie
  • Diffamations envers les enfants du Président Rajoelina - Des mesures seront prises !
  • Université de Toamasina - Malgré tout, le président toujours en place
  • Forum économique international sur l’Afrique - Le Président Rajoelina plaide pour le secteur sanitaire et médical

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • A plaindre !
    Le microcosme politique dans lequel évolue l’Opposition à Madagasikara est médiocrement dominé par des hommes et des femmes à plaindre. Des leaders politiques qui souffrent lamentablement de perspicacitéet du sens de discernement. Ils conduisent les brebis vers l’échafaud. Fort heureusement que les simples militants sont plus intelligents voire plus malins que les dirigeants. Ils savent faire la différence entre le bon grain de l’ivraie. En effet, les supposés sympathisants ne se laissèrent guère manipuler par des dirigeants en manque d’objectif sérieux. La population de la Capitale atteint déjà un certain niveau de maturité politique, elle rejette toute tentative de livrer le pays au caprice de la crise ni de se faire avoir aux griffes du piège tendu.A tout seigneur, tout honneur ! Ravalomanana Marc, fondateur du parti TIM, le chef de file de l’opposition, en étant le président du RMDM, un ancien Chef de l’Etat, de son état, un ex-…

A bout portant

AutoDiff