Publié dans Sport

Lutte - Championnat de Madagascar Les titres partagés

Publié le mardi, 12 février 2019

Le championnat de Madagascar de lutte s'est déroulé ce dimanche au gymnase couvert d'Ankorondrano. Quatre ligues régionales ont été représentées. Il s'agit de la ligue Ihorombe, Boeny, Atsinanana, Analamanga. 125 athlètes issus de dix clubs ont disputé les titres. Malgré une nette domination des lutteurs du club Omnisports de la police nationale (CosPN), les autres clubs n'ont pas démérité. La grand- messe de la discipline a été marquée par le combat de défi qui a opposé Elvis du club Cosfa et Ando de la ligue Atsinanana. C'est Elvis de la ligue Analamanga qui s'en sort du lot. Chez les dames, Malala du club CosPN a battu Elodie de la ligue Boeny. « Le niveau des athlètes s'est amélioré. Ce championnat nous a permis d’établir une liste de présélections pour les échéances internationales. Nous procédons prochainement au regroupement des présélectionnés pour le championnat d’Afrique cadet junior et senior à Tunisie fin mars. Et ne faisant pas partie des disciplines des deux derniers Jeux des îles, la lutte lorgne les jeux africains de Rabat, Maroc en août », avance Mamitiana Raveloson président de la fédération malagasy de lutte.  « Les prochaines activités  de la fédération seront le championnat national individuel prévu vers le début du deuxième semestre ». 

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff