Publié dans Sport

Rugby - Match de défi - La CNaPS donne une leçon au COSFA

Publié le lundi, 18 février 2019

Après leur sacre au championnat de Madagascar au mois de décembre de l’année dernière, les militaires du COSFA (Club Omnisport des Forces Armées) ont reçu une belle leçon de rugby samedi dernier de la part de la CNapS. En effet, une rencontre s’est tenue au stade de Mahamasina avant les demi-finales du Championnat de Madagascar de l’Elite régionale. Ce n’est sûrement pas la plus lourde défaite des militaires mais c’était humiliant pour une équipe qui vient de remporter le titre national. Lors d’un match de défi opposant le COSFA à la CNaPS Sport Rugby - qui vient de monter en division Elite 1 – le premier a essuyé un échec,  30-21 au score final. Ce match entre dans la préparation de l’équipe en vue du Top 6 Océan Indien qui débutera en mois de mars. Les Caissiers n’avaient pas à rougir devant l’équipe championne de Madagascar et ont accepté de relever le défi.  “ Entre nous, l'ambiance ne s'effritera pas, on restera solidaire. Il faut qu'on se serre les coudes pour affronter le Top 6 Océan Indien. Nos voisins vont venir chez nous pour nous taper, comme tout le monde ”, a annoncé Mboazafy Noé dit Razily, entraîneur du COSFA, après le match. 

 

C’était de la plus belle des manières que la CNaPS Rugby marque son arrivée en Division Elite fédérale en ce début de saison. Un fort message lancé aux autres équipes qu’elle est en compétition cette année.  Pour revenir au championnat Elite régionale organisé par la commission rugby Analamanga, AFA Ankazomanga et Hiza 17 ont validé leur ticket pour la finale. AFA a écarté le FTBA Andohatapenaka de la compétition 9-6 au score final. Pourtant, Ankazomanga a été mené 3-6 à la pause mais vu la rudesse du match, le score était piqué à 3 pour Andohatapenaka.Et la pression des joueurs de l’AFA leur a permis d’avoir des opportunités et des pénalités sur les fautes commises par ceux du FTBA. Dans l’autre rencontre, Hiza 17 a eu du mal à imposer son jeu avant  de valider son ticket en battant Manga’art Amboditsiry. Mené 12-17 au score,  il a fallu attendre les dernières secondes du match pour que Hiza 17 trouve le chemin de l’essai-non transformé offrant ainsi la victoire à son équipe. Or, celle-ci a déjà mené 13-6 à la pause avant d’être menée 12-17 et finalement gagner le match. La finale est prévue le dimanche 24 février prochain au stade de Mahamasina.

E.F.

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff