Publié dans Sport

Barea-Préparation à la CAN 2019 - Le ministre Tinoka reçu par le président de la CAF au Caire

Publié le dimanche, 03 mars 2019

Le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) prend les choses en main! En vue de préparer la première participation de Madagascar à la Coupe d’Afrique des Nations en Egypte du 21 juin au 19 juillet. La rencontre entre le président de la CAF Monsieur Ahmad et le ministre de la Jeunesse et des Sports  Tinoka Roberto a eu lieu ce vendredi 1er mars, au siège de la Confédération africaine de football (CAF) au Caire, Egypte.

Le ministre,  accompagné de Hawel Mamod Ali, a tenu à faire le déplacement  pour une visite de courtoisie d'une part et discuter de l'avenir du football malagasy en général et de la CAN  en particulier. Ils ont été accueillis par le président  Ahmad et son équipe composée du coordonnateur général, Mouad Hajji, la directrice de la communication Nathalie Rabe, le conseiller juridique, Ludovic Lomotsy, le représentant de la CAF à Madagascar Stanislas Rakotomalala  qui a fait le voyage depuis Madagascar,  et  par   l’attaché du président Gerand Loïc. Aucun détail n’a filtré sur cette rencontre. Pourtant dans un communiqué, le ministre de la Jeunesse et des Sports a annoncé qu’à l’issue de cette rencontre « De bonnes nouvelles seront annoncées à son retour à travers un point de presse », selon le communiqué.

Le manque de visibilité sur la préparation à la première CAN de son histoire est palpable pour l’équipe nationale malagasy. Quelques joueurs cadres avaient déjà manifesté leur inquiétude face à ce flou. Si le Sénégal affrontera le Mali trois jours après son match contre les Barea de Madagascar le 23 mars à Thiès, il faudra patienter deux mois pour les Malagasy avant de les voir disputer deux matches amicaux. Deux rencontres prévues au début du mois de juin. La première face au Luxembourg, la seconde face au Kenya. Espérons que cette rencontre avec le président de la CAF sera donc un bon début pour la préparation de l’équipe qui va disputer, rappelons-le, sa première CAN de son histoire.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff