Publié dans Sport

Omnisport-Préparation des Jeux des iles - Bilan après le premier regroupement

Publié le mercredi, 17 avril 2019

Le premier regroupement des athlètes présélectionnés prendra fin ce mercredi après presque quatre semaines de préparation. Le lancement officiel a été donné le samedi 24 mars. Les athlètes sont répartis dans les 14 disciplines en vue des Jeux des iles de l’Océan indien qui se tiendront à l’ile Maurice, du 19 au 28 juillet prochain. Il s’agit de l’athlétisme, le badminton, la boxe, le cyclisme, le football, l’haltérophilie, le judo, la natation, le rugby, le lawn tennis, le tennis de table, la voile et le volleyball. Treize disciplines suivent leur regroupement dans la Capitale, à part le beach volley, la voile et le football. Ce dernier n’est toujours pas en regroupement car les joueurs sont retenus par leur club respectif qui dispute encore le championnat national qui est en cours jusqu’en juin.

Le premier bilan du ministère de tutelle est donc attendu ce jour  avant que les athlètes rejoignent leur foyer respectif. Les athlètes suivaient leur entrainement dans différents sites de compétition tels le Palais des sports, le gymnase d’Ankorondrano, l’Académie nationale des sports et pour le rugby à VII, ses joueurs suivent l’entrainement sur le terrain du 4FA Alasora. 
Le bilan est positif. Ce regroupement aura permis à chaque direction technique nationale de comparer le niveau des athlètes dans leurs disciplines et de déterminer la liste définitive qui suivra le deuxième regroupement qui s’étalera du 1er au 31 mai. Malgré le retard déjà encaissé par rapport aux autres iles, le Gouvernement malagasy fait le maximum pour rattraper le temps perdu. Début juin, 46 athlètes vont rallier la Chine pour une deuxième vague de stage à savoir 13 de l’athlétisme, 11 haltérophiles, 6 judokas, 6 nageurs, 6 pongistes et 4 badistes. Tous de nouveaux athlètes absents durant le voyage des 88 athlètes qui ont composé la première vague.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Agression meurtrière - Le tueur cache le corps sous des cosses de riz
  • Liaison aérienne Afrique du Sud - Madagascar - Airlink s'impatiente
  • Grève au MAE - Les syndicats désavouent les propos du ministre
  • Hausse des prix du carburant - âpres négociations Etat–Compagnies pétrolières
  • Association de malfaiteurs - Ninie Donia et ses co-accusés condamnés
  • Les actus en bref
  • Disparition de 36 kg d’or et 64.000 litres de gasoil - Des "magiciens" à Madagascar !
  • Lutte antiacridienne - Un pesticide controversé utilisé à Madagascar
  • Face-à-face entre les députés et le Gouvernement - La JIRAMA sous le feu des critiques !
  • Ministère des Affaires étrangères - Les grévistes veulent changer d’interlocuteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Psychose prématurée !
    Panique avant terme ! Depuis un certain temps, l’ombre d’une éventuelle augmentation des prix à la pompe pèse lourdement. Avant que les autorités compétentes, de concert avec les patrons des Compagnies pétrolières, n’annoncent les nouveaux prix la panique des flambées de prix des carburants envahissent déjà les esprits. Les stations-service sont prises d’assaut. Un réflexe très dangereux dans la mesure où il risque d’épuiser avant terme les réserves et d’un. Il portera atteinte aussi et surtout au calcul de projection à la gestion des stocks. Il faussera certainement l’enjeu. Le directeur général de l’Office malgache des hydrocarbures (OMH) a dû prendre la mesure sévère à savoir interdire le stock de carburant. La hantise de l’inflation empoisonne avant coup ! Jusqu’à hier, jeudi 30 juin, les dirigeants au sommet de l’Etat et les décideurs des compagnies pétrolières n’étaient pas encore parvenus à s’entendre sur les nouveaux prix. Evidemment, il s’agit d’un…

A bout portant

AutoDiff