Publié dans Sport

Football - Tirage au sort Mondial 2022 - Beaucoup d’étapes mais on y croit

Publié le mardi, 30 juillet 2019

La CAF a procédé au tirage au sort du tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 qui se jouera début septembre en match aller-retour. Après la Coupe d'Afrique des nations (CAN), cap maintenant sur la Coupe du monde de la FIFA. Seules les 28 équipes africaines les moins bien classées sont concernées pour savoir qui elles affronteront en match de barrage aller/retour.
Les vainqueurs rejoindront les 26 meilleures équipes d'Afrique... L'équipe malagasy est en effet remontée à la 21ème place au classement de l’équipe africaine selon la FIFA.  Elle fait donc partie de ces 26 meilleures équipes africaines et n'était pas concernée par ce tirage de lundi dernier. Quant aux 14 vainqueurs, ils vont rejoindre les 26 meilleures équipes du continent dont Madagascar. Beaucoup d'étapes à franchir mais on y croit ! Ensemble, ces équipes formeront un groupe de 40 au deuxième tour. Il faudra donc procéder à un nouveau tirage au sort afin de former 10 groupes de 4 équipes pour les matchs de poule.
Les 10 premières équipes seront qualifiées pour les matchs de barrage aller/retour. Pour ce qui est des cinq vainqueurs finaux, ils seront qualifiés pour le Mondial au Qatar. Par ailleurs, les trois pays qui représenteront l’Océan Indien disputeront ce tour préliminaire. Un tirage au sort mi-figue mi-raisin pour ces trois pays car, l’Ile Maurice a hérité du Mozambique tandis que le Comores tombent sur un os puisqu’ils seront confrontés aux Togolais d’Emmanuel Adebayor, enfin, les Seychelles auront affaire aux Rwandais.
Recueillis par E.F.

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff