Publié dans Sport

Football-Pro league - L’Ajesaia attend le Fosa Juniors de pied ferme

Publié le mardi, 03 décembre 2019

Un choc des titans en perspective. Forte de leur victoire décrochée à Toamasina (6-1), dimanche, durant la clôture de la 5e journée de la Pro league, l’Ajesaia se projetait déjà vers le choc face au Fosa Juniors ce mercredi 4 décembre, qui était en campagne africaine. Avec la ferme intention de jouer un mauvais tour à l’ogre majungais.

 L’Ajesaia compte faire un retour en force pour cette saison avec l’escouade d’Yvan « the Best », le redoutable attaquant de l’équipe. Avec l’espoir d’être la première équipe de la Pro League à ne pas mordre la poussière face au Fosa Juniors, l’Ajesaia ne compte pas aussi encaisser sa première défaite dans le championnat ce mercredi. 

 

 « On est lucide, on sait très bien que ça va être compliqué, et que Fosa Juniors domine complètement ce championnat », a reconnu Jasmina, le président de l’Ajesaia.  Mais le souvenir du match nul (2-0) concédé à la dernière saison est déjà loin. « Sur un match, tout est possible. L’année dernière, on est passés près d’un exploit. Ça va être compliqué, il faudra être à 200%, ne pas commettre d’erreurs et jouer à fond », a ainsi assuré  Setrarivo, le coach de l’Ajesaia.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires
  • Ministère de l'Economie et des Finances - Sept nominations dont un directeur du budget
  • Lutte contre la Covid-19 - Dix concentrateurs d’oxygène remis à Fianarantsoa par le Chef de l’Etat
  • Double explosion à Beyrouth - Une ressortissante malagasy parmi les victimes
  • « Sosialim – bahoaka » sur fond de contestation - Les Forces de l’ordre soupçonnent des troubles intentionnels
  • Conjoncture - Andry Rajoelina va au-devant d’une population mécontente
  • Dénigrement du régime Rajoelina - Amnésie internationale s’en mêle !

La Une

Editorial

  • Crise démentielle !
    Décidément, la crise sanitaire ne suffit pas. Il nous en faut encore d’autres. La crise de jalousie et la maladie de nostalgie rongent les esprits égarés des meneurs du Rodoben’nympanohitra ho amin’nydemokrasiaeto Madagasikara (RMDM), une plateforme regroupant les déchus du pouvoir et les déçus de leurs propres prestations lors des derniers scrutins. L’arrivée de Rajoelina Andry Nirina, par la voie royale des urnes, dérangent les ratés de la politique du pays. Le nouvel homme fort du pays fait naître auprès de ses adversaires une profonde jalousie. Le jeune Président, la quarantaine, gêne. Les adversaires déclarés, des quinquagénaires, des sexagénaires et même un certain septuagénaire n’admettent point leurs défaites. Ils ne veulent rien savoir ! La bande à Tsarahamy ne tolère, à jamais, la victoire éclatante du jeune Rajoelina. Le soutien populaire qu’il bénéficie rend malade. La crise de jalousie, tellement profonde et virulente, déclenche une autre crise beaucoup plus inquiétante,…

A bout portant

AutoDiff