Culture

Apparemment, Madagascar est la source d’inspiration de nombreux artistes étrangers. Que ce soit des chanteurs, des danseurs ou encore des photographes, la douceur de l’île, son environnement paradisiaque, ou encore la sourire des habitants, malgré la galère qu’ils subissent, sont vraiment magiques et leur donne une envie forte de s’exprimer, de partager cet amour qui est ancré dans le cœur des habitants ou encore du milieu qui l’entoure. Parmi ces artistes, on peut citer Luc Barusseau, un photographe de renom mais également ingénieur Œnologue de formation, créateur de la société « Natural Wine Concept », en France.
Nombreux sont les célèbres artistes qui œuvrent pour la bonne cause. Ils utilisent leur talent pour venir en aide aux nécessiteux notamment en organisant des grands concerts afin de récolter des fonds ou encore d’autres événements. L’auteur et compositrice Randrianarisaona Faratahiana connue sous le nom de scène Tahiana fait partie de ces gracieux artistes qui utilisent leur savoir-faire pour aider les vulnérables. Née à Antananarivo mais habitant depuis plusieurs années en France après avoir été élevée au Kenya et en Tanzanie, la chanteuse a après avoir effectué ses études  s’est rapidement plongée dans la musique professionnelle. Amoureuse de la musique…
La musique sera en fête. Chaque année, le 21 juin est une journée spécialement dédiée à cette discipline et pour l’occasion, diverses manifestations sont organisées partout dans le monde, notamment à Madagascar. Parmi les  événements les plus attendus de l’année, de par son caractère festif, sa gratuité, son accessibilité et sa présence dans différents points de la ville, elle touche un public extrêmement large, tous âges et appartenances sociales confondues et permet d’accéder à des musiques de toutes sortes et origines. Bien que d’autres institutions aient déjà commencé à l’avance la célébration, d’autres ne le fêteront que  le jour J,…
A quelques jours de la fête nationale, la ville des Mille est déjà en pleine ébullition. Plusieurs événements s'organisent partout avec des programmations alléchantes et la plupart restent gratuites. Etant donné que l'Avenue de l'Indépendance est encore considérée comme une zone non conseillée pour tout type d'événements, les manifestations culturelles ont mis le cap vers Mahamasina.
La célébration de la fête nationale approche à grands pas. Sortir entre amis ou en famille pour regarder des podiums est devenu une habitude pour les amateurs de la fête. Pourtant, à cause de l’insécurité qui règne dans la Capitale, bon nombre de  parents n’osent plus emmener leurs enfants pour faire la fête. Cependant, pour  satisfaire les enfants, les adolescents et les parents, Okalou rassemble dans un cadre unique et sécurisé tous les aspects de la fête nationale. La 2e édition du festival Mazav’al Run aura lieu  le samedi 16 juin prochain au stade annexe Mahamasina.
Le mois de juin est celui de la langue malagasy. Durant cette période, des évènements sont organisés dans le but d’éveiller l’intérêt des malagasy pour leur langue maternelle. De nos jours, on reproche à une majorité de jeunes de négliger cette dernière. Néanmoins, il y a encore ceux qui s’efforcent de la valoriser. Les jeunes membres de l’union « Faribolana Sandratra » en font partie et cette année encore, ils effectueront ensemble des tournées littéraires dans divers lieux de la Grande île pour promouvoir la culture et la langue malagasy.
Les 12 candidates participantes au concours de beauté Miss Réunion 2018 sont actuellement en pleine préparation de l’élection qui se déroulera, le 25 août prochain, au théâtre Champ Fleuri. Cela fait 4 jours qu'elles sont à Madagascar pour un voyage exceptionnel de préparation, aux côtés de Miss Réunion 2017 et du président du comité Miss Réunion, Aziz Patel. Pour cette édition 2018, ces jeunes réunionnaises se sont rendues dans la Grande île, plus précisément à Nosy Be. Shooting, balades dans les paysages idylliques de l’île…

Fil infos

  • Trafic de bois de rose - Accusations gratuites contre Maminiaina Ravatomanga
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - La population du Vakinankaratra conquise !
  • Vie de parti - Le HVM dépouillé des ses éléments « acceptables »
  • Course à la magistrature suprême - Des détraqués salissent l’image du candidat du TGV
  • Présidentielle 2018 - Hajo Andrianainarivelo fera tout pour faire élire Andry Rajoelina
  • Election présidentielle - Guerre de leadership dans le camp du régime
  • RN 4 - Embuscade spectaculaire à Mahatsinjo, un bébé blessé
  • Démission DG Kraoma Malagasy - Suite à la vente d'actions de la société aux Russes ?
  • Préfets et chefs de région au congrès du HVM - Des sanctions attendues !
  • Insécurité à Madagascar - Un des grands échecs du régime Rajaonarimampianina

La Une

Editorial

  • Essai transformé !
    Les cent jours de la « période d’essai » de Ntsay Christian touchèrent à leur fin ce vendredi 14 septembre 2018. Nommé le 14 juin 2018, exactement trois mois et dix jours, le nouveau locataire de Mahazoarivo tenait d’une main de fer la barre du pays. Il est d’usage comme dans toute entreprise digne de l’être d’accorder un temps d’essai à un employé ou cadre nouvellement recruté au terme duquel la Direction se réserve le droit d’apprécier à sa juste valeur la nouvelle recrue pour une confirmation ou pour un simple rejet.

A bout portant

AutoDiff