Culture

C’est un personnage qui inspire presque toute la nouvelle génération d’écrivains malgaches et étrangers. Jean-Joseph Rabearivelo avait sa façon d’écrire qui le rendait exceptionnel. Chantre du spleen et du désespoir, Jean-Joseph Rabearivelo a su transformer ses souffrances de métis culturel en matière pour la poésie. Passionné par ses œuvres et surtout son histoire, l’écrivain, historien et poète Ecossé Gavin Bowd a pris quelque temps, voire même plusieurs années de sa vie pour écrire un livre qui résumerait la vie de ce remarquable individu ayant marqué l’histoire de la littérature mondiale.
Juin est un mois exceptionnel surtout pour les enfants. Dans le cadre de la fête nationale, plusieurs événements sont organisés un peu partout dans la Capitale par différents organismes. Samedi dernier, plus de 500 enfants se sont donné rendez-vous sur la place historique d’Ambohimanga, à l’occasion de la manifestation culturelle organisée par le ministère de la Culture, de la promotion de l’artisanat et du sauvegarde du patrimoine, à travers l’Oscar ou l'Office du site culturel d'Ambohimanga baptisé « Sahobin’i Fidasiana 2017 ».
Voilà maintenant 5 jours que le clip intitulé « Atosika tsara » de Gangstabab fait le sujet de discussions et de polémiques sur Internet notamment sur « Facebook ». Avec plusieurs réactions et des commentaires, des insultes, des remarques, mais des fois des encouragements venant de certaines personnes, l’affaire se complique de plus en plus. Apparemment, le clip a été tourné sans l’accord parental des deux filles jouant les rôles principaux, ni encore moins des autres figurantes qui sont également des mineures. Des réactions des parents ont ainsi été publiées sur « Facebook », étant donné que c’est dans cette…
Orateur, compositeur et chanteur, Gangstabab s’est fait connaître dans le monde du showbiz notamment avec ses chansons hors du commun, parlant des thèmes que peu de personnes oseraient avancer dans leurs œuvres. De la femme jusqu’au sexe, en passant par la vie des jeunes, il ne se limite pas dans ses écrits…il parle de tout librement, directement sans aucun détour. Et même en s’autocensurant, beaucoup sont gênés et même choqués par les paroles. Le titre « Ianao iny », qui était dans le top 10 des chansons les plus écoutées à l’époque l’a rendu célèbre partout à Madagascar en sachant pertinemment qu’il …

Carnaval de Madagascar - Franc succès… le public se réjouit

Publié le dimanche, 18 juin 2017
Malgré l’absence des autorités pendant le carnaval, les trois jours de fête ont amplement suffi à la population tananarivienne de s’amuser et de déstresser un peu de son quotidien. L’objectif est d’ailleurs de réunir tous les Malgaches durant une grande fête où toutes les régions puissent montrer leur savoir-faire, leur culture, leur tradition ainsi que leur look et leur musique traditionnelle. L’Avenue de l’indépendance était remplie de monde, curieux de ce que la 3e édition réservait.

Hennessy Café - Nouveau look pour une ambiance plus urbaine

Publié le vendredi, 16 juin 2017
Seulement quelques mois après son ouverture officielle, le café Little Hennessy sis à Ivandry, ayant  su chouchouté sa clientèle avec son remarquable service et ses spécialités, est devenu un lieu de rendez-vous des noctambules, amateurs d’ambiance conviviale plutôt urbaine.
Le secteur artistique et culturel malgache fait actuellement face à deux problèmes importants : un manque de soutien financier et l’incompétence des responsables politiques, du Gouvernement et des officiels locaux qui ne comprennent pas la spécificité de l’activité artistique. Mais le problème principal du secteur culturel reste le manque de moyens financiers. Le budget du ministère malgache de la Culture et du Patrimoine en 2016 était moins important que ceux des autres départements. D’autre part, certains acteurs culturels œuvrant dans la promotion de ce domaine voient aussi les choses d’une autre facette. Jocelyn Johnson Randriamampianina, vice-président de l’Association « Karitaka…

Fil infos

  • Anivorano- Nord - Aucune affluence pour Ravalomanana
  • Voahangy Rajaonarimampianina - Une aversion pour la FJKM ?
  • Conjoncture - Les bourdes du régime
  • Présidentielle 2018 - Hery Rajaonarimampianina mal barré !
  • Antsiranana - Quid de la résidence présidentielle ?
  • Antsiranana - Marc Ravalomanana expulsé de son hôtel
  • Déplacement extérieur de Mahafaly - La délégation familiale à bord d'un jet privé aux frais de l'Etat
  • Anciens militaires - Grande mobilisation le 26 août
  • Affaire Free News et affaire Riana Andriamandavy VII - Traitement à deux vitesses
  • Fermeture Collège international la Lumière - Erdogan exige, Rajaonarimampianina exécute

Editorial

  • A plaindre !
    A plaindre. Tel est le sort réservé à ces médias appelés à exécuter une « mission impossible ». Défendre l'indéfendable, cirer la boueuse et sauver l'irrécupérable (l'« inavotrable »), autant d'engagements dont la réalisation exige des dons ou talents surnaturels, voire des exercices acrobatiques que les exécutants seraient en passe de rater. Tellement, la prestation voulue demande des efforts inhumains et des compétences savantes, hautement qualifiées, que les prestataires risqueraient de ne pas pouvoir réaliser. Il n'est pas question, ici, de sous-estimer le savoir-faire journalistique de certains confrères dont l'expertise en la matière ne souffre d'aucune insuffisance ni d'avoir la nécessité de passer par le feu de la preuve. Seulement, on ne peut ne pas être désolé de l'entremise inconcevable à laquelle quelques « amis » de la profession, de la presse s'entend, s'étaient impliqués la tête baissée !

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff