Economie

Les examens de recrutement au sein de la Direction générale du Trésor, prévus se dérouler les 10 et 11 novembre prochains, sont reportés les 25 et 26 janvier 2017. « Des logiciels de traitement et de correction des données nécessitent encore d’amélioration pour garantir la transparence et la fiabilité des résultats », souligne le directeur général du Trésor, Pierre Jean-Feno.
Le Centre d’études diplomatiques et stratégiques (Ceds) a pour objectif de contribuer au développement de Madagascar dans le cadre du renforcement des capacités nationales. Il permet aux cadres supérieurs de la fonction publique malgache et ceux du secteur privé de perfectionner leur connaissance en relations internationales sur les plans diplomatiques, économiques, commerciaux, juridiques.
« Tafita » évoque la réussite. La banque Bni Madagascar et les assurances Saham proposent aux parents l’assurance éducation « Tafita » pour assurer l’avenir des enfants. Il s’agit d’un capital qui vise à financer les études supérieures ou les épargnes des enfants en vue du démarrage d’activité professionnelle.
Le Centre d’information et de documentation scientifique et technique (Cidst) organise la troisième édition de l’évènement « Science Hack Day » du 4 au 6 novembre à Tsimbazaza. Cet évènement, axé sur les technologies de l’information et de la communication, est organisé dans plusieurs villes dans le monde. 
Lors de sa rencontre avec le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, le vice-président de la Banque européenne d’investissement (Bei), Pim Van Ballekom a déclaré qu’un financement de 20 millions d’euros sera consacré à la construction de la rocade devant assurer la convergence entre les Routes nationales n° 7, 2, 3 et 4, en complément avec la route reliant le marais Masay et le By-pass, et les travaux commenceront début 2017.
Le vice-président de la Banque européenne d’investissement (Bei), Pim Van Ballekom, est en mission dans la Grande Ile du 2 au 4 novembre. Hier,  il a visité deux projets, entre autres la rocade urbaine au nord-est d’Antananarivo, financée par la Bei, l’Union européenne (Ue) et l’Agence française de développement. Les travaux de reconstruction de cette rocade visent à réparer les dégâts causés par la saison cyclonique de 2015 ayant causé l’inondation de la plaine d’Antananarivo.
La culture de coton dans le pays est effectuée entre les mois de novembre et mars. Au bout de six mois, elle fructifie. Le nombre de planteurs accompagnés par les opérateurs s’élève à 5 876 durant la campagne de 2015-2016 contre une prévision de 14 700 pour 2016-2017. La superficie cultivée était de 13 190 ha, la prévision étant de 25 000 ha pour la prochaine campagne. 

Fil infos

  • Violence basée sur le genre - Mialy Rajoelina prête à organiser une conférence internationale à Madagascar
  • Gestion de la Capitale - L'immobilisme de Lalao Ravalomanana agace
  • Président de la République  à Antsiranana - « Les travaux du « velirano » commenceront dans un mois »
  • Braquage chez Accès Banque - Coup de filet sur les présumés auteurs principaux
  • Industrie sucrière de Brickaville - Andry Rajoelina siffle la fin des conflits
  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes
  • Guy Maxime Ralaiseheno - « Un changement se base sur une pratique politique saine de tous »
  • Vente de la Résidence de Madagascar à New-York - La sulfureuse affaire refait surface

Editorial

  • Le bon choix !
    A quelques encablures de la date fatidique du 27 mai, il faut mettre le paquet. Le régime IEM doit concentrer tous les efforts pour que le pays ne rate pas le coche. Un tournant décisif pour tous les Malagasy et une étape cruciale pour les tenants du pouvoir ! Tout dépend du choix intime de chacun dans le secret de l'isoloir. Cette fois encore, le verdict des urnes impactera sur l'avenir des 25 millions de Malagasy. En effet, un bon choix dans les urnes comblera le pays de la sérénité et de la prospérité.  

A bout portant

AutoDiff