Economie

La société « Madagascar Oil » est prête à ravitailler le marché local. Les ressources contingentes d’huile lourde à Tsimiroro sont estimées à 1,7 milliard de barils. 160 000 barils de fioul lourd sont actuellement en stock. La production est suspendue quand les trois citernes sont remplies.
Le nouveau slogan du syndicat des industries de Madagascar (Sim) est « Tiako ny antsika ». Ce message doit rappeler aux consommateurs d’acheter des produits malgaches, ce qui représente le symbole fort d’acte de patriotisme et de solidarité. Pour le nouveau logo, les couleurs vives, rouge et vert dominent. Ces couleurs rappellent celles  du drapeau national. Elles évoquent les ambitions et visions des industriels membres du Sim.
En collaboration avec le Ccoc (Collectif des citoyens et organisations citoyennes) et Msis- Tatao (Travail et assistance technique auprès des alliances et organisations), le projet « Quel est le budget de ma Commune ? » a été initié pour une durée de deux ans. Il est soutenu par le fonds Pissca (Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs) de l’ambassade de France afin de réduire la corruption et promouvoir la transparence.
Ecoute, professionnalisme et rigueur sont les maîtres-mots du cabinet d’expertise comptable malgache Etikà Gestion Audit. Les experts-comptables accompagnent les entreprises en respectant les normes internationales qui régissent la profession. Audit et commissariat aux comptes, conseils et fiscalité sont parmi les services proposés par ce cabinet.

Eau de source de Star - Modification de format

Publié le mercredi, 26 octobre 2016
Le Groupe Star s’engage à réduire la consommation de Pet (polyéthylène téréphtalate), une matière plastique utilisée essentiellement pour la fabrication des bouteilles d’eau de source. Parmi ses 25 marques déclinées en plus de 70 références figurent deux marques d’eau de source majeures et leaders, entre autres Eau Vive et Cristalline.
Grande contribution du volet social de la compagnie aérienne française Corsair. Créée en 1997, cette Organisation non gouvernementale Aéropartage, essentiellement composée du personnel de Corsair, contribue à l’aide des personnes défavorisées, notamment des enfants dans la Grande Ile, qui sont au nombre de 300. Aéropartage aide à la création de bibliothèques, à l’ouverture de dispensaires. Elle est intervenue plusieurs fois dans des opérations d’urgence à Madagascar, grâce à la distribution de couvertures, de vêtements, de vivres, de purificateurs d’eau et de médicaments. Ces actions démontrent que la compagnie Corsair est bel et bien ancrée dans la Grande Ile, depuis vingt…
La compagnie minière d’Ambatovy a célébré une année sans incident avec perte de temps (Lti) dans ses opérations depuis le 28 septembre 2015. Cette performance en matière de santé et sécurité est le résultat des efforts constants menés au sein de la compagnie pour instaurer une culture « Santé » et « Sécurité » propre à Ambatovy, à l’endroit de ses employés et sous-traitants, et qui repose sur un leadership dans le domaine de la sécurité.

Fil infos

  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel
  • Produits forestiers - Des mesures à prendre sur la RN44
  • Législatives - De nombreux nouveaux venus attendus à Tsimbazaza
  • Barea à la Coupe d'Afrique des Nations - 700 millions d'ariary du Président Andry Rajoelina

Editorial

  • Un siècle de combat
    L’Organisation internationale du travail (OIT) célèbre en cette année son centenaire d’existence. Créée en 1919, sous l’égide du Traité de Versailles (Paris), point d’orgue final de la Grande Guerre de 1914-1918, l’OIT ou l‘ILO (International Labor Organization), militait contre toute atteinte à la dignité de l’homme dans le cadre du travail décent.  Mise sur pied indépendamment de la naissance de la Société des Nations (SDN) raison pour laquelle elle avait pu surgir des décombres de cette ex-ONU, l’OIT n’a de cesse à réclamer durant ce siècle d’existence la justice sociale dans le monde du travail. Elle interpellait et continue à le faire les employeurs pour qu’au juste ces derniers respectent le minimum acceptable. Le Bureau international du travail (BIT), le secrétariat permanent de l’OIT, travaille d’arrache-pied pour créer un cadre de travail illustrant l’harmonie entre le travail et la dignité de l’homme. Une noble mission que le Bureau persiste et…

A bout portant

AutoDiff