Société

Analakely - Deux voleuses et une arnaqueuse jetées en prison

Publié le vendredi, 20 avril 2018
Les limiers du commissariat du 1er Arrondissement ont toujours beaucoup  à faire pour sévir contre les auteurs d’infractions  de tout acabit dans le secteur d’Analakely. Mardi, leurs gibiers étaient cette fois trois femmes, qui furent jetées en prison depuis. Deux d’entre-elles  prénommées Nathalie et Haingotiana ont été interpellées par un commerçant car elles étaient prises en flagrant délit de vol du sac à main contenant une somme d’argent d’une cliente dans son magasin.

SECES Tanà - « La crise est imminente »

Publié le vendredi, 20 avril 2018
Les syndicalistes de l’université d’Antananarivo reviennent à la charge. Le Gouvernement actuel n’est plus en mesure d’appliquer  les lois en vigueur. Il  n’arrive plus à honorer ses obligations et ses responsabilités envers le Syndicat des enseignants-chercheurs et des chercheurs enseignants de l’Enseignement supérieur (SECES) section Antananarivo.  Cela fait des mois que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (MESUPRES) a entamé les procédures afin de régler les arriérés de ces enseignants-chercheurs et chercheurs- enseignants mais elles ont été insatisfaisantes.

Digue de Sisaony - La démolition des habitations commence

Publié le jeudi, 19 avril 2018
Une soixantaine de maisons devraient être démolies dans la Commune rurale de Soavina Atsimodrano. La rupture de la digue, rive droite de la rivière Sisaony, allant du canal Onikely à Vahilava et d’Onikely à Ikanga a causé une perte colossale pour les habitants. L’année dernière, 466 hectares de rizières sont inondées. Ainsi, 5 Communes, entre autres  Soalandy, Antanetikely, Ampahitrosy, sont totalement  isolées. A chaque saison cyclonique, les habitants sont terrorisés par cette rupture de la digue.Pour faire face à cette situation, la réhabilitation de la digue est la seule issue.

Ikalamavony - Grave émeute et mécontentement populaire

Publié le jeudi, 19 avril 2018
La caserne de la Gendarmerie caillassée, quatre bâtiments publics dont l’hôtel de ville, le bureau de la Région et celui du District complètement détruits. Tous les matériels dont des    ordinateurs qui se trouvaient dans ces locaux administratifs étaient saccagés. Mardi soir, Ikalamavony était comme pris de folie ou a été balayé comme après le passage d’une tempête à cause d’une grave émeute en lien avec le mécontentement populaire. Las de l’insécurité  qui les endeuille systématiquement et surtout de l’indifférence sinon l’impuissance du pouvoir en place pour la  juguler, les habitants de cette localité de la Haute-Matsiatra, s’étaient violemment soulevés.

Béatification de Lucien Botovasoa - Les catholiques en fête

Publié le mardi, 17 avril 2018
  Le Vatican a reconnu que Lucien Botavasoa est un martyr le 2 mai 2017. La cérémonie de béatification de celui-ci s’est tenue dimanche dernier à la place Saint Benoit, Vohipeno. Père de famille, instituteur dévoué, conseillé municipal, laïque et franciscaine, il est nommé patron des instituteurs et catéchistes, selon la décision épiscopale. Son nom sera célébré tout le 17 avril sur les calendriers des saints de l’église catholique.  « Ne vous détachez jamais de Dieu »  Le bienheureux Lucien Botovasoa est né à Vohipeno, en 1908. Il est issu d’une famille chrétienne. L’un des tout premiers chrétiens malgaches. Il…
Au détriment des fonctionnaires dans les régions, notamment les délégués. Le syndicat des employés du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) dénonce une affectation abusive des collègues auprès des directions régionales, ces derniers temps. « Les délégués ont été nommés à partir d’un arrêté ministériel, et voilà qu’une note de service les affecte d’une Région à une autre. Le délégué de Betroka est affecté à Ampanihy tandis que celui d’Antalaha est transféré à Ambilobe. C’est également le cas pour des techniciens de Miarinarivo et de Maroantsetra, entre autres. Apparemment, il s’agit d’une affectation disciplinaire quoique les concernés n’ont…

Actions humanitaires - Une vedette en mission à Sainte-Marie

Publié le mardi, 17 avril 2018
Dans le cadre de la collaboration entre l'association de solidarité internationale « Marins sans Frontières » et Madagascar, une vedette va arriver à Madagascar en mai prochain. Il s'agit de la quatrième vedette qui va assurer la mission de sauvetage en mer et celle de désenclavement de la population malagasy, notamment celle de l'île de Sainte-Marie. Elle est déjà équipée de tous les instruments de navigation et de recherche. Avant son expédition, elle a passé une révision générale et a été peinte aux couleurs de cette association en charge de l'action.

Fil infos

  • Concurrence au sein du HVM - Rivo Rakotovao tacle l'ex - ministre Paul Rabary
  • Vie politique - Qui a peur des élections ?
  • Assemblée nationale - Quid de la déchéance des députés « caméléons » ?
  • Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM
  • Elections anticipées - Une obligation et non une option !
  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »
  • Choix de ministres HVM indésirables - Peaux de banane de Rajaonarimampianina contre Ntsay Christian
  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent

La Une

Editorial

  • Sale jeu !
    A quel jeu se livre-t-on exactement ? Sur terrain, une équipe hétéroclite dirigée par un « technocrate et n'appartenant à aucune formation politique » du nom de Ntsay Christian joue un match capital. En réalité, il s'agit d'un match où « tout le monde », coach, capitaine, joueurs, supporters et même les spectateurs sur le gradin, n'a pas le droit ni l'intérêt de perdre. A tout prix, l'équipe doit gagner !

A bout portant

AutoDiff