Société

76% des Malagasy sont en désaccord avec la suppression du Certificat d’études primaires élémentaires (CEPE) et la fusion des cycles primaire et secondaire pour une éducation fondamentale de neuf ans. Pourtant, plus de la moitié, soit 51% optent pour le changement du calendrier scolaire pour aller du mois de mars à novembre au lieu de celui actuel d’octobre à juin. Tels sont les résultats d’une enquête menée par l’Afrobaromètre à Madagascar. Durant ces trois derniers sondages, cette agence mise sur le développement du pays, notamment en termes de sécurité et l’éducation. Hier, il a présenté les résultats d’une enquête menée…
Afin d'assurer la scolarisation d'un millier d'élèves malagasy et l'administration d'une école construite par l'association Tan-Maza, le lycée André Alquier, une école des métiers de la forêt et de l'environnement en France, s'est récemment manifesté pour aider cette association humanitaire. Dernièrement, dans le cadre de l'organisation d'une animation pastorale, plusieurs activités caritatives au profit des enfants de la Grande île ont été au programme.
Un adjudant-chef  du nom de Bien Aimé Raherinirina (chef de poste) ainsi qu’un gendarme de 1ère classe G1C, Aurélien Ratsizafy alias « sefo Aurélien » ont perdu la vie au cours d’une embuscade dressée par les « dahalo » dans la Commune rurale de Ranotsara, District de Befotaka-Sud, mardi dernier. Cette triste nouvelle parvenait de ce District même. Les faits se sont produits vers 6h du matin. Ils étaient quatre dont les deux victimes à effectuer une mission en vue de rechercher et arrêter un chef de bandits rendu tristement célèbre, le surnommé Kapo. Se basant sur un renseignement, les quatre gendarmes ont donc…
La Justice a prononcé la sentence à propos de l’évasion et de complicité d’évasion du mercenaire au service du régime Houcine Arfa au Tribunal d’Anosy, hier.  Alain Patrick R., le médecin du centre de détention d’Antanimora est condamné à un an de réclusion ferme.  De leur côté, les deux agents pénitentiaires d’escorte, eux, sont condamnés à 7 mois ferme tandis que le syndicaliste de l’administration pénitentiaire Realy Diderot a eu 1 an de prison avec sursis.

Lac Alaotra - Réhabilitation du périmètre d'irrigation

Publié le mardi, 29 mai 2018
Le secteur agricole emploie 80 % de la population malagasy et représente 30 % du produit intérieur brut (PIB) du pays. Dans le Sud-ouest du lac Alaotra, la terre et le sable entassés sous l'eau commencent à perturber l'approvisionnement en eau et à entraver le fonctionnement du périmètre d'irrigation des rizières. Pour stabiliser l'approvisionnement en eau, le Gouvernement  japonais a décidé de financer le projet de réhabilitation du système d'irrigation. Ce projet est réalisé sous forme d'aide financière non remboursable dont le montant s'élève à trois milliards quatre-vingt-deux millions d'ariary.
Les informations concernant l'évolution de l'affaire sur l'enlèvement du propriétaire de la société Vel'Optic, ce membre de la communauté indo-pakistanaise, restent encore confuses. Même si certaines sources avancent que ses ravisseurs seraient déjà en contact avec les proches de la victime pour exiger une rançon, d'autres ne le confirment pas. C'est une information divulguée sur le blog d'un internaute, donc à travers les réseaux sociaux depuis hier.

Europe - Ces criminels malagasy ayant fait le buzz

Publié le dimanche, 27 mai 2018
Viol en série, crime passionnel, infanticide, etc. Ces mains souillées de sang sont les faits de Malagasy de la diaspora en Europe. A en croire que l’implosion sociale liée à l’ambiance délétère au pays a été exportée dans le vieux continent. Les auteurs de ces barbaries sont des nationaux considérés comme les plus européanisés par rapport au reste de leurs compatriotes restés dans la Grande île. C’est le cas de cette femme malagasy âgée de 36 ans, résidant en France, qui a été incarcérée vers début avril à Orléans-Saran pour double infanticide. Elle n’a pas hésité à assassiner  Maeva (4 ans) et…

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff