Société

Après une assez longue période pour avoir extorqué de l’argent aux gens, cinq personnes dont  3 femmes ont été finalement démasquées puis interpellées par les éléments de la section de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale. Les suspects auraient utilisé le nom du couple présidentiel pour parvenir à leur funeste objectif,  gagner autant d’argent avec une histoire d’envois fictifs d’ouvriers  du pays en France. Pour balayer toute méfiance ou suspicion sur leur compte, ils  déclarent  travailler étroitement  avec le Chef de l’Etat malagasy et de son épouse.  Dans ces belles promesses, les immigrants devront travailler dans les chantiers  prévus accueillir…

Santé - Situation mondiale alarmante

Publié le jeudi, 25 avril 2019
Actuellement, Madagascar n’est pas le seul pays frappé par l’épidémie de rougeole. Ailleurs, elle fait  également des millions de  victimes. Lundi dernier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a fait savoir que les cas de rougeole ont fortement augmenté au niveau mondial. Comparant à l’année dernière, ils ont pratiquement quadruplé au premier trimestre 2019 avec un total de 112.163 personnes atteintes.   Selon l’UNICEF, près de 110.000 personnes, notamment des enfants, ont perdu  la   vie après avoir contracté la rougeole, un nombre en hausse de 22% par rapport à 2016.  
Il y a plus de deux semaines, il s’est enfui avac les 100 millions d’ariary appartenant à la banque Baobab de Mahitsy et après avoir leurré sa compagne, une employée de l’établissement. Depuis hier, la brigade de gendarmerie de Mahitsy chargée de l’enquête, a émis un avis de recherche à l’endroit du fugitif.   Il s’agit d’un certain Hajatiana Rabetsaroana,  sans domicile fixe, du moins selon les termes employés par les gendarmes.  
Une soixantaine de familles composées de plus de 250 personnes concernées. Ces sinistrés de la chute de rochers à Ampamarinana, survenue début février dernier, avec un bilan de 4 décès et 11 blessés graves, sont encore abrités au Village Voara Andohatapenaka. Ils y sont logés provisoirement, mais s'angoissent au quotidien en pensant à leur avenir. Sur les sinistrés, 40 familles attendent le signal des autorités compétentes pour pouvoir retourner chez eux, tandis que 20 autres ne savent plus où aller. Leurs maisons sont complètement détruites ou se trouvent dans des zones à risque où il est interdit d'habiter. Désorientées, près…
Après une attente qui a duré un an, l’affaire concernant l’assassinat du photographe réunionnais William Childéric (46 ans) dans son domicile à Mangarivotra Faravohitra, connaît un récent développement. L’accusé, son élève malagasy répondant au nom de Ranto Rasolofoarisoa (21 ans), a été jugé avant-hier. Il a écopé d’une peine de 20 ans de travaux forcés. A part cela, le Malagasy est frappé d’interdiction d’entrer en contact avec la famille de la victime à sa sortie. Des observateurs admettront que cette peine valait les quatre coups de couteau qu’il a administrés dans le dos de son mentor réunionnais, un natif de…
Ihosy était en état d’alerte maximale ! Hier, le commissariat central de cette ville était le théâtre d’une violente manifestation. Un groupe d’individus particulièrement survoltés a menacé de s’en prendre  au local. Leur but : faire pression, sinon forcer les Forces de l’ordre afin qu’elles leur  livrent l’assassin d’un jeune coiffeur local. Vers 5h du matin hier en effet, la Police a réussi à arrêter l’auteur supposé de l’acte pour le placer en garde à vue au commissariat central. Du coup, les émeutiers se sont rués à l’endroit dans l’objectif de faire une vindicte populaire. Parmi les émeutiers, des membres de la…

Livres et lecture - Les auteurs en difficulté

Publié le mercredi, 24 avril 2019
En déclin. Les jeunes s'intéressent de moins en moins à la lecture et aux livres, notamment face à la vulgarisation des Nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC). Pourtant, la lecture constitue le principal garant de connaissances et d'un bon niveau intellectuel. Ce désintérêt des lecteurs potentiels explique le fait que bon nombre des auteurs soient en difficulté. « Gagner sa vie dans l'écriture de livres n'est plus possible en ce moment. Ecrire prend beaucoup de temps et d'inspiration. Pourtant, l'édition des livres nécessite des moyens assez conséquents, hors de portée des écrivains », se désole Ranitra Mbolamasoandro,…

Fil infos

  • Rencontre Rajoelina et pétroliers - Prochains rounds ce jour et demain
  • Infrastructures pétrolières - Sécurité à renforcer
  • Mariage forcé d’une Malagasy en Chine - Une mère et sa fille devant le Parquet
  • Paysage politique malagasy - Disparition des grands partis d’antan
  • Résultats provisoires des législatives - Les « Orange » largement en tête
  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !

Editorial

  • Diplomatie réactivée
    Madagasikara refait surface. Le pays se relève et retrouve lentement mais sûrement sa place sur la scène internationale, dans le concert des Nations libres et souveraines. Moribonde voire même éteinte, la Relation extérieure de la Grande île est désormais revigorée. En soixante ans d'indépendance, la diplomatie malagasy connut des hauts et des bas. Malmenée par les mésaventures des régimes successifs, elle galérait  jusqu'à perdre le cap !  

A bout portant

AutoDiff