Société

Avant que certains d’entre eux ne fussent tombés dans une embuscade de la Police quelques moments à peine après leur sale besogne, des bandits ont pris d’assaut la maison d’un particulier du quartier d’Andranomadio à Toamasina. L’acte a été perpétré vers 1h du matin jeudi dernier. Il s’est traduit aussi par le vol d’une somme de 2,5 millions d’ariary, d’une moto et d’un poste téléviseur. Les locataires victimes ont alerté la Force d’intervention de la police ou FIP. Une action de cette force a par la suite permis de faire tomber trois assaillants dans ses pièges.  

« SERA’B NY ASA » - Environ 500 jeunes recrutés

Publié le dimanche, 15 septembre 2019
Quatre millions de chômeurs recensés à Madagascar, dont 70% constitués de jeunes. Pourtant, 500 000 jeunes par an intègrent le monde professionnel. Plus de 83% d’entre eux effectuent un travail précaire et 70% s’exercent dans le secteur informel. De plus, 75% de la main-d’œuvre jeune sont sous-utilisés. Ces statistiques émanant de l’Office national de l’Emploi et de la Formation (ONEF) en disent long sur la situation actuelle. Pour y remédier, le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Fonction publique et des Lois sociales (MTEFPLS) et ses partenaires visent à promouvoir un cadre de rencontre des différents acteurs de l’emploi, à…
Mercredi soir, une mère de famille de 80 ans fut assassinée chez elle à Ambodiafontsy, dans la Commune d’Ampitatafika. Elle avait été étranglée avec son propre foulard. Actuellement, le soupçon pèse sur le jeune domestique de 20 ans. Sa fuite nourrit cette suspicion sur sa personne, selon un membre de la famille de la victime. D’autant plus que la clé de la porte d’entrée principale de la maison, a disparu en même temps que lui. La trop grande brièveté de la période où il a travaillé chez ses employeurs, alimente également leur méfiance. En effet, il a à peine travaillé…

Accident de moto à Ivandry - Un jeune homme perd sa vie

Publié le mercredi, 11 septembre 2019
Les  horribles images d'un jeune homme gisant au sol, le casque encore vissé sur le crâne dans une traînée de sang, ont circulé sur facebook, dans le courant de l'après-midi, hier. Agé d'une vingtaine d'années, la victime n'a donc pas survécu au terrible choc qui l'a touché, essentiellement, au niveau du crâne. Ce drame s'est produit dans une rue séparant Ivandry et Analamahitsy. D'après une source d'information, le malheureux aurait subitement perdu le contrôle après qu'il a percuté accidentellement le trottoir. Déstabilisé par ce violent heurt, le jeune homme a alors perdu l'équilibre, la vitesse avec laquelle sa moto était…
Le hall de l’aéroport international d’Ivato a été le théâtre d’une scène de mécontentement des passagers de la compagnie aérienne Air Madagascar, hier. Le  report du vol de référence MD 050 de ladite compagnie en direction de Paris, prévu décoller lundi dernier mais qui a été ajourné le lendemain, a enragé les passagers. Le manque de communication et la maladresse des responsables d’Air Madagascar ont été pointés du doigt par les usagers. Mardi dernier, Air Madagascar a fait attendre ses passagers pendant 5 heures à Ivato pour dire au final que le vol est annulé.  Le lendemain, la  situation demeurait…
En Afrique plus qu’ailleurs, les femmes restent encore trop souvent dépendantes des hommes. Seule une plus grande autonomie leur permettra de s’accomplir tout en prenant toute leur place dans le développement économique du continent. A l’heure où se multiplient discours et plans pour le développement de l’Afrique, une question prioritaire doit être traitée : la protection et l’émancipation des femmes. Aucun développement économique, social, humain ne sera possible si la situation actuelle - faite de violences et d’oppression - n’évolue pas radicalement. Et seules les femmes pourront impulser ce changement de regard et de paradigme.  
Retour  à la normale. Les usagers de la route, à commencer par les automobilistes en passant par les piétons, ont repris leurs habitudes.  Comme à l’accoutumée, les embouteillages se sont installés  au niveau des quartiers chauds de la Capitale. Dans la partie d’Ambanidia, Andrefan’ Ambohijanahary, Anosy, Tanjombato, les abonnés des  transports en commun ont souffert le martyr pour  arriver à destination. « Pour ne pas arriver en retard au boulot, j’ai emprunté le trajet  Mahamasina pour rejoindre Manakambahiny . Malheureusement, j’ai été quand même coincée dans un  embouteillage monstre», avoue une passagère.  Pour un autre usager, il a dépensé au moins trois heures pour parcourir Tsimbazaza, Mahamasina, Andrefan’ Ambohijanahary. Dans d’autres localités, l’attente…

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff